Work with Schema Builder /Utilisation du Générateur de schéma

Learning Objectives /Objectifs de formation

  • Describe the advantages of using Schema Builder for data modeling. /Présenter les avantages de l’utilisation du Générateur de schéma pour la modélisation des données
  • Use Schema Builder to create a schema for a given object model. /Utiliser le Générateur de schéma afin de créer un schéma pour un modèle d’objet donné
  • Use Schema Builder to add a custom object to your schema. /Utiliser le Générateur de schéma pour ajouter un objet personnalisé à votre schéma
  • Use Schema Builder to add a custom field to your schema. /Utiliser le Générateur de schéma pour ajouter un champ personnalisé à votre schéma

See Your Data Model in Action /Votre modèle de données en action

By now, you and D’Angelo have created a handful of custom objects, fields, and relationships. Your app’s data model is starting to get a little more complicated./Jusqu’à présent, vous et D’Angelo avez créé plusieurs objets, champs et relations personnalisés. Le modèle de données de votre application est de plus en plus complexe.

Schema Builder is a tool that lets you visualize and edit your data model. It’s useful for designing and understanding complex data models like the one D’Angelo is building. Let’s take a look. /Le Générateur de schéma est un outil qui permet de visualiser et de modifier votre modèle de données. Il est pratique pour concevoir et comprendre des modèles de données complexes semblables à celui élaboré par D’Angelo. Examinons-le.

  1. From Setup, search for and click Schema Builder in the Quick Find box. /Dans configuration, saisissez Générateur de schéma dans la case Recherche rapide, puis cliquez sur Générateur de schéma. Quick Find box location.
  2. In the left panel, click Clear All. /Dans le panneau gauche, cliquez sur Effacer tout.
  3. Check Contact, Favorite, Offer, and Property. You should have the Favorite object from the previous unit, and the Offer and Property objects from the previous challenges. /Cochez Contact, Favori, Offre et Propriété. Vous devez avoir l’objet Favori de l’unité précédente ainsi que les objets Offre et Propriété des défis réalisés avant.
  4. Click Auto-Layout. /Cliquez sur Présentation automatique.

You’ll see something like this: /Un schéma semblable au suivant s’affiche :

The user interface for the Schema Builder.

Notice that you can drag these objects around the canvas. This doesn’t change your objects or relationships, but it can help you visualize your data model in a useful way. Schema Builder is a handy tool for introducing your Salesforce customizations to a co-worker or explaining the way data flows throughout your system.

Notez que vous pouvez faire glisser ces objets sur la zone de dessin. Leur déplacement ne change pas vos objets ni les relations, mais peut faciliter la visualisation de votre modèle de données sous un angle pratique. Le Générateur de schéma est pratique pour présenter vos personnalisations Salesforce à un collègue ou montrer le flux des données à travers votre système.

D'Angelo explaining the DreamHouse app schema to Michelle.

Create an Object with Schema Builder /Création d’un objet avec le Gestionnaire de schéma

Le Générateur de schéma est très pratique pour la visualisation, mais vous pouvez également l’utiliser pour personnaliser votre modèle de données. Par exemple, vous pouvez gérer les autorisations de vos champs personnalisés directement dans le Générateur de schéma. Il suffit de cliquer avec le bouton droit sur le nom du champ, puis de cliquer sur Gérer les autorisations de champ.

You can also create objects using Schema Builder. If you prefer, you can create objects in this visual interface if you’re designing your system and want to be able to revise all your customizations on the spot. Let’s see how it’s done. /Vous pouvez également créer des objets avec le Générateur de schéma. Si vous concevez votre système et souhaitez réviser sur-le-champ toutes vos personnalisations, vous pouvez créer des objets dans cette interface visuelle. Observons son fonctionnement.

  1. In the left sidebar, click the Elements tab. /Dans le menu latéral gauche, cliquez sur l’onglet Éléments.
  2. Click Object and drag it onto the canvas. /Cliquez sur un Objet, puis faites-le glisser vers la zone de dessin.
  3. Enter information about your object. You can make it whatever you want! /Renseignez les détails de votre objet. Saisissez les informations de votre choix.
  4. Click Save. /Cliquez sur Enregistrer.

Your new object appears in the Schema Builder. That was quick! Next, let’s add some fields. /Votre nouvel objet est affiché dans le Générateur de schéma. Rapide ! Ajoutons maintenant quelques champs.

Create Fields with Schema Builder /Création de champs avec le Générateur de schéma

Creating fields with Schema Builder is just like creating objects. /La création de champs avec le Générateur de schéma est semblable à la création d’objets.

  1. From the Elements tab, choose a field type and drag it onto the object you just created. Notice that you can create relationship fields, formula fields, and normal fields in Schema Builder. /Sous l’onglet Éléments, choisissez un type de champ et faites-le glisser vers l’objet que vous venez de créer. Notez que dans le Générateur de schéma, vous pouvez créer des champs de relation, des champs de formule et des champs normaux.
  2. Fill out the details about your new field. /Renseignez les détails sur votre nouveau champ.
  3. Click Save. /Cliquez sur Enregistrer.

Cool! If you go back through Object Manager, you’ll see your new object shows up the same way your Property, Offer, and Favorite objects do. /Très bien ! Si vous revenez dans le Gestionnaire d’objet, votre nouvel objet est affiché de la même façon que vos objets Propriété, Offre et Favori.

A comparison of an object in Object Manager and Schema Builder.

Sum It Up /Conclusion

We’ve learned a lot in this module. First, we talked about the data model and the database. We covered objects, fields, and records and created some of each for our DreamHouse app. Then we talked about relationships between objects and how you can visualize your data model using Schema Builder. /Nous avons beaucoup appris dans ce module. Nous avons d’abord évoqué le modèle de données et la base de données. Nous avons examiné les objets, les champs, et les enregistrements, et nous en avons créé quelques-uns pour notre application DreamHouse. Nous avons ensuite discuté des relations entre les objets et appris comment visualiser votre modèle de données en utilisant le Générateur de schéma.

As you start to dive into more advanced content, you’ll see custom objects and fields everywhere. Before you know it, you’ll be a data modeling pro. Happy building! /En explorant des contenus plus avancés, vous allez voir des objets et des champs personnalisés partout. En un rien de temps, vous serez expert en modélisation de données. Bonne création !

Resources /Ressources

Create Object Relationships /Création de relations entre les objets

Learning Objectives /Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to: /Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Define the different types of object relationships and their typical use cases. /Définir les différents types de relation entre les objets et les cas d’utilisation typiques
  • Create or modify a lookup relationship. /Créer ou modifier une relation de référence
  • Create or modify a master-detail relationship. /Créer ou modifier une relation principal-détails

What Are Object Relationships? /Que sont les relations d’objets ?

Now that we’re comfortable with objects and fields, it’s time to take things to the next level with object relationships. Object relationships are a special field type that connects two objects together. /Vous connaissez maintenant les objets et les champs, nous pouvons examiner les relations entre les objets. Les relations d’objets sont un type de champ spécial qui connectent deux objets ensemble.

Let’s think about a standard object like Account. If a sales rep opens an account, they’ve probably been talking to a few people at that account’s company. They’ve probably made contacts like executives or IT managers and stored those contacts’ information in Salesforce. /Prenons un objet standard, par exemple Compte. Si un commercial ouvre un compte, il communique probablement avec plusieurs personnes au sein de la société associée à ce compte. Il a établi des contacts avec les dirigeants ou les responsables informatiques, et a stocké leurs coordonnées dans Salesforce.

It makes sense, then, that there should be a relationship between the Account object and the Contact object. And there is! /En toute logique, il devrait y avoir une relation entre l’objet Compte et l’objet Contact. Elle existe bien !

When you look at an account record in Salesforce, you can see that there’s a section for contacts on the Related tab. You can also see that there’s a button that lets you quickly add a contact to an account. /Lorsque vous examinez un enregistrement de compte dans Salesforce, l’onglet Associé comprend une section pour les contacts. Un bouton permet également d’ajouter rapidement un contact à un compte.

An account record with two related contacts.

The Account to Contact relationship is an example of a standard relationship in Salesforce. But just like objects and fields, you can build custom relationships as well. In the last unit, you created two objects: Property and Offer. Wouldn’t it be great if all the offers made on a home showed up on its record in Salesforce? /La relation entre Compte et Contact est un exemple de relation standard dans Salesforce. Cependant, de la même façon qu’avec les objets et les champs, vous pouvez aussi établir des relations personnalisées. Dans l’unité précédente, vous avez créé deux objets : Propriété et Offre. Il serait intéressant d’afficher les offres reçues pour une propriété dans son enregistrement dans Salesforce ?

Before we do that, let’s talk about the different kinds of relationships you can create in Salesforce. /Avant de continuer, examinons les différents types de relation que vous pouvez créer dans Salesforce.

The Wide World of Object Relationships /Le vaste monde des relations d’objet

There are two main types of object relationships: lookup and master-detail. /Il existe deux principaux types de relation d’objet : référence et principal-détails.

Lookup Relationships /Relations de référence

In our Account to Contact example above, the relationship between the two objects is a lookup relationship. A lookup relationship essentially links two objects together so that you can “look up” one object from the related items on another object. /Dans notre exemple Compte-Contact ci-dessus, la relation entre les deux objets est une relation de référence. Une relation de référence relie principalement deux objets, ce qui permet de « référencer » un objet depuis les éléments associés d’un autre objet.

Lookup relationships can be one-to-one or one-to-many. The Account to Contact relationship is one-to-many because a single account can have many related contacts. For our DreamHouse scenario, you could create a one-to-one relationship between the Property object and a Home Seller object. /Les relations de référence peuvent être un-à-un et un-à-plusieurs. La relation Compte à Contact est de type un-à-plusieurs, car un seul compte peut avoir plusieurs contacts associés. Dans notre scénario DreamHouse, vous pouvez créer une relation un-à-un entre l’objet Propriété et un objet Vendeur de maison.

Master-Detail Relationships /Relations principal-détails

While lookup relationships are fairly casual, master-detail relationships are a bit tighter. In this type of relationship, one object is the master and another is the detail. The master object controls certain behaviors of the detail object, like who can view the detail’s data. /Alors que les relations de référence sont relativement simples, les relations principal-détails sont plus étroites. Dans ce type de relation, un objet est principal (maître) et un autre est détail (subordonné). L’objet principal contrôle certains comportements de l’objet de détail, par exemple qui peut afficher les données de l’objet de détail.

For example, let’s say the owner of a property wanted to take their home off the market. DreamHouse wouldn’t want to keep any offers made on that property. With a master-detail relationship between Property and Offer, you can delete the property and all its associated offers from your system. /Supposons qu’un propriétaire souhaite retirer sa maison du marché. DreamHouse ne souhaite pas conserver les offres reçues pour cette propriété. Avec une relation principal-détails entre Propriété et Offre, vous pouvez supprimer du système la propriété et toutes les offres associées.

A property with several related offers.


More on Relationships /Plus sur les relations

Just like in real life, relationships are complicated. Here’s a bit more information to help you differentiate between lookup and master-detail relationships. /De la même façon que dans la vie réelle, les relations sont complexes. Voici des informations complémentaires pour vous aider à différencier les relations de référence et principal-détails.

Typically, you use lookup relationships when objects are only related in some cases. Sometimes a contact is associated with a specific account, but sometimes it’s just a contact. Objects in lookup relationships usually work as stand-alone objects and have their own tabs in the user interface. /Généralement, vous utilisez des relations de référence lorsque les objets sont associés uniquement dans certaines circonstances. Un contact est parfois associé à un compte spécifique et d’autres fois il correspond uniquement à un contact. Dans les relations de référence, les objets sont semblables à des objets autonomes qui disposent de leur propre onglet dans l’interface utilisateur.

In a master-detail relationship, the detail object doesn’t work as a stand-alone. It’s highly dependent on the master. In fact, if a record on the master object is deleted, all its related detail records are deleted as well. When you’re creating master-detail relationships, you always create the relationship field on the detail object. /Dans une relation principal-détails, l’objet de détail n’est pas autonome. Il est hautement dépendant du principal. En effet, si un enregistrement de l’objet principal est supprimé, tous les enregistrements de détail associés sont également supprimés. Lorsque vous créez des relations principal-détails, vous créez toujours le champ de relation dans l’objet de détail.

Finally, you could run into a third relationship type called a hierarchical relationship. Hierarchical relationships are a special type of lookup relationship. The main difference between the two is that hierarchical relationships are only available on the User object. You can use them for things like creating management chains between users. /Enfin, vous pouvez rencontrer un troisième type de relation appelé relation hiérarchique. Les relations hiérarchiques sont un type spécial de relation de référence. Contrairement aux relations de référence, les relations hiérarchiques sont disponibles uniquement dans l’objet Utilisateur. Elles permettent de créer différents niveaux hiérarchiques entre les utilisateurs.

When you start adding relationships between objects, remember that you’re increasing the complexity of your data model. That’s not a bad thing, but be extra cautious when you do things like change and delete objects, records, or fields. Check out the resources section for more information on relationship behaviors. /Lorsque vous commencez à ajouter des relations entre les objets, sachez que vous augmentez la complexité de votre modèle de données. Ce n’est pas déconseillé, mais agissez avec prudence, notamment lorsque vous modifiez ou supprimez des objets, des enregistrements ou des champs. Pour plus d’informations sur les comportements des relations, reportez-vous à la section Ressources.

Create a Lookup Relationship /Création d’une relation de référence

We’re ready to jump back in with D’Angelo to build some relationships for the DreamHouse app. Let’s say DreamHouse wanted a way to track users who favorite properties on their website. This feature can help DreamHouse’s real estate brokers reach out to potential home buyers. /Revenons vers D’Angelo afin d’élaborer quelques relations pour l’application DreamHouse. DreamHouse souhaite suivre sur son site Web les propriétés favorites des utilisateurs. Cette fonctionnalité peut aider les courtiers immobiliers de DreamHouse à contacter les acheteurs potentiels de maisons.

To start, create a custom object called Favorite and add a field to the object. /Commençons par créer un objet personnalisé appelé Favori et ajoutons un champ à cet objet.

  1. Click the Object Manager tab. /Cliquez sur l’onglet Gestionnaire d’objet.
  2. Click Create | Custom Object in the top-right corner. /Cliquez sur Créer | Objet personnalisé dans le coin supérieur droit.
  3. For Label, enter Favorite. /Dans Étiquette, saisissez Favori.
  4. For Plural Label, enter Favorites. /Dans Étiquette au pluriel, saisissez Favoris.
  5. Check the box for Launch New Custom Tab Wizard after saving this custom object. /Cochez la case Lancer l’assistant Nouvel onglet personnalisé après l’enregistrement de cet objet personnalisé.
  6. Leave the rest of the values as default and click Save. /Laissez les autres valeurs inchangées, puis cliquez sur Enregistrer.
  7. On the New Custom Object Tab page, click the Tab Style field and select a style you like. /Sur la page Onglet Nouvel objet personnalisé, cliquez sur le champ Style d’onglet et sélectionnez le style de votre choix.
  8. Click NextNext, and Save. /Cliquez sur SuivantSuivant, puis sur Enregistrer.
  9. On the Object Manager page for the custom object, click Fields & Relationships./Sur la page Gestionnaire d’objet correspondant à l’objet personnalisé, cliquez sur Champs et relations.
  10. Click New. /Cliquez sur Nouveau.
  11. For Data Type, select Auto Number, then click Next. /Sous Type de données, sélectionnez Numéro automatique, puis cliquez sur Suivant.
  12. Enter the following for the new custom field: /Saisissez les informations suivantes pour le nouveau champ personnalisé :
    • Field Label: Favorite Name /Étiquette du champ : Nom du favori
    • Display Format: FA-{0000} /Format d’affichage : FA-{0000}
    • Starting Number: 1 /Numéro de départ : 1
  13. Click NextNext, and Save. /Cliquez sur SuivantSuivant, puis sur Enregistrer.

Create Custom Relationship Fields /Création de champs de relation personnalisés

We’re going to create two custom relationship fields on the Favorite object. First, let’s create a lookup relationship that lists the users who select Favorite for a property. /Nous allons créer deux champs d’objet personnalisés dans l’objet Favori. Pour commencer, créons une relation de référence pour répertorier les utilisateurs qui sélectionnent Favori pour une propriété.

  1. From Setup, go to Object Manager | Favorite. /Dans Configuration, accédez à Gestionnaire d’objet | Favori.
  2. On the sidebar, click Fields & Relationships. /Dans le menu latéral, cliquez sur Champs et relations.
  3. Click New. /Cliquez sur Nouveau.
  4. Choose Lookup Relationship and click Next. /Choisissez Relation de référence, puis cliquez sur Suivant.
  5. For Related To, choose Contact. For the purposes of DreamHouse, contacts represent potential home buyers. /Dans Associé à, choisissez Contact. Pour DreamHouse, les contacts représentent des acheteurs potentiels de maison.
  6. Click Next. /Cliquez sur Suivant.
  7. For Field Name, enter Contact, then click Next. /Dans Nom du champ, saisissez Contact, puis cliquez sur Suivant
  8. Click NextNext, and Save & New. /Cliquez sur SuivantSuivant, puis sur Enregistrer et Nouveau.

Create a Master-Detail Relationship /Création d’une relation principal-détails

Now, we’re going to create a second relationship field. We want a master-detail relationship where Property is the master and Favorite is the detail. /Nous allons maintenant créer un deuxième champ de relation. Nous souhaitons une relation principal-détails dans laquelle Propriété est le principal et Favori est le détail.

  1. On the Object Manager page for the custom object, click Fields & Relationships. /Sur la page Gestionnaire d’objet de l’objet personnalisé, cliquez sur Champs et relations.
  2. Click New. /Cliquez sur Nouveau. /Cliquez sur Nouveau.
  3. Select Master-Detail Relationship and click Next. /Sélectionnez Relation principal-détails, puis cliquez sur Suivant.
  4. For Related To, choose Property. /Dans Associé à, choisissez Propriété.
  5. Click Next. /Cliquez sur Suivant.
  6. For Field Name, enter Property and click Next. /Dans Nom du champ, saisissez Propriété, puis cliquez sur Suivant.
  7. Click NextNext, and Save. /Cliquez sur SuivantSuivant, puis sur Enregistrer.

Now, if you look at a Property record, you’ll see Favorites listed in the related tab. /Désormais, lorsque vous consulterez un enregistrement Propriété, les favoris seront répertoriés dans l’onglet associé.

Add a Favorite Property /Ajouter une propriété favorite

Let’s take a look at how to view favorite properties. /Voyons comment visualiser les propriétés préférées.

  1. From the App Launcher ( The App Launcher icon. in the navigation bar), find and select Sales. /À partir de l’App Launcher ( l’icône App Launcher. dans la barre de navigation), trouvez et sélectionnez Ventes.
  2. Click the Properties tab in the navigation bar. If you don’t see it, look under the More dropdown. /Cliquez sur l’onglet Propriétés dans la barre de navigation. Si vous ne le voyez pas, regardez sous le menu déroulant Plus.
  3. Click the name of a Property record. /Cliquez sur le nom d’un enregistrement de propriété.
  4. Click Related. /Cliquez sur Relié.
    You’ll see Favorites (0) in the related tab. /Vous verrez les Favoris (0) dans l’onglet associé.
  5. Click New. /Cliquez sur Nouveau.
  6. Enter a name for Favorite Name, then click Save. /Saisissez un nom pour Favorite Name, puis cliquez sur Save.

Great job! Our Favorite object is all set up. /Excellent travail ! Notre objet Favoris est tout prêt.

Resources /Ressources

Understand Custom & Standard Objects /Compréhension des objets standard et personnalisés

Learning Objectives /Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to:/Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Describe the perks of using objects on the Salesforce platform. /Décrire les avantages de l’utilisation d’objets sur la plate-forme Salesforce
  • Explain the difference between standard objects and custom objects. /Expliquer la différence entre des objets standard et des objets personnalisés
  • List the types of custom fields an object can have. /Citer les types de champ personnalisé d’un objet

Overview of Objects /Présentation des objets

DreamHouse is a realty company that provides a way for customers to shop for homes and contact real estate agents online. DreamHouse brokers use some of Salesforce’s standard functionality, like contacts and leads, to track home buyers. /La société immobilière DreamHouse donne la possibilité aux clients de rechercher des maisons et de contacter les agents immobiliers en ligne. Les courtiers de DreamHouse utilisent certaines fonctionnalités standard de Salesforce, notamment les contacts et les pistes, pour suivre les acheteurs.

But when it comes to selling houses, there are a lot more things they want to track. For example, Salesforce doesn’t include a standard way to track properties. How is DreamHouse supposed to know which homes they have for sale or how much each home costs? /Cependant la vente de maisons nécessite de suivre beaucoup d’autres informations. Par exemple, Salesforce ne contient pas d’outil standard de suivi des propriétés. Comment DreamHouse peut-elle déterminer les propriétés qu’elle met sur le marché ou le prix de chaque maison ?

Luckily, their Salesforce admin, D’Angelo, knows that the Salesforce platform offers a solution. We’ll work with D’Angelo to see what he’s building. /Heureusement, leur administrateur Salesforce, D’Angelo, sait que la plate-forme Salesforce offre une solution. Nous allons travailler avec D’Angelo pour observer ce qu’il élabore.

Let’s start with the data model. A data model is more or less what it sounds like. It’s a way to model what database tables look like in a way that makes sense to humans. /Commençons par le modèle de données. Comme son nom l’indique, un modèle de données permet de modéliser la présentation des tables de base de données pour les rendre compréhensibles par l’être humain.

If you’re not familiar with databases, think about storing data in a spreadsheet. For example, D’Angelo can use a spreadsheet to track all DreamHouse’s properties. Columns can store the address, cost, and other important attributes. Rows can store this information for each property that DreamHouse is selling. Database tables are set up in a similar way. /Si vous ne savez pas à quoi correspond une base de données, songez au stockage de données dans une feuille de calcul. Par exemple, D’Angelo peut utiliser une feuille de calcul afin de suivre toutes les propriétés de DreamHouse. Les colonnes peuvent stocker l’adresse, le prix et d’autres attributs importants. Les lignes peuvent stocker ces informations pour chaque propriété que DreamHouse vend. La configuration des tables de bases de données est similaire.

A spreadsheet that stores property information.

But looking at data in tables isn’t ideal for humans. That’s where the data model comes in. /Cependant, la consultation de données dans des tableaux n’est pas idéale pour l’être humain. Le modèle de données prend ici tout son sens.

In Salesforce, we think about database tables as objects, we think about columns as fields, and rows as records. So instead of an account spreadsheet or table, we have an Account object with fields and a bunch of identically structured records. /Dans Salesforce, nous considérons les tables de base de données comme des objets, les colonnes comme des champs et les lignes comme des enregistrements. Ainsi, à la place d’une feuille de calcul ou d’un tableau de compte, nous avons un objet Compte avec des champs et une série d’enregistrements ayant une structure identique.

A property record with the same information as the table.

When we talk about the data model, we’re talking about the collection of objects and fields in an app. Let’s learn more about objects and fields so you can start building your own data model. /Lorsque nous évoquons le modèle de données, nous désignons la collection d’objets et de champs d’une application. Examinez de plus près les objets et les champs pour commencer à élaborer votre propre modèle de données.

Get to Know Objects /Découverte des objets

Salesforce supports several different types of objects. There are standard objects, custom objects, external objects, platform events, and BigObjects. In this module, we focus on the two most common types of objects: standard and custom. /Salesforce prend en charge plusieurs types d’objet différents, des objets standard, des objets personnalisés, des objets externes, des événements de plate-forme et des BigObjects. Dans ce module, nous allons nous intéresser aux deux types d’objet les plus courants : standard et personnalisés

Standard objects are objects that are included with Salesforce. Common business objects like Account, Contact, Lead, and Opportunity are all standard objects. /Les objets standard selon les objets inclus avec Salesforce. Les objets métiers courants tels que Compte, Contact, Piste et Opportunité sont tous des objets standard.

Custom objects are objects that you create to store information that’s specific to your company or industry. For DreamHouse, D’Angelo wants to build a custom Property object that stores information about the homes his company is selling. /Les objets personnalisés sont les objets que vous créez pour stocker des informations spécifiques à votre société ou secteur d’activité. Pour DreamHouse, D’Angelo souhaite élaborer un objet personnalisé Propriété qui stocke des informations sur les maisons que sa société met en vente.

Objects are containers for your information, but they also give you special functionality. For example, when you create a custom object, the platform automatically builds things like the page layout for the user interface. /Les objets sont les conteneurs de vos informations, mais ils offrent également des fonctionnalités spéciales. Par exemple, lorsque vous créez un objet personnalisé, la plate-forme crée automatiquement des éléments tels que la présentation de page pour l’interface utilisateur.

Create a Custom Object /Création d’un objet personnalisé

Let’s work alongside D’Angelo to see how he builds the Property object. We need this object later, so don’t skip these steps! /Travaillons avec D’Angelo pour observer comment il élabore un objet Propriété. Ne passez pas ces étapes, nous allons utiliser cet objet plus loin.

  1. Scroll to the bottom of this page. /Accédez au bas de cette page.
  2. Click the arrow next to Launch and select Create a Trailhead Playground. Don’t skip this step! You need to use a fresh and clean Trailhead Playground for this module. /Cliquez sur la flèche en regard de Lancer, puis sélectionnez Créer un Trailhead Playground. Ne négligez pas cette tâche ! Pour ce module, vous devez utiliser un tout nouveau Trailhead Playground.
  3. Once your playground is created (it takes a minute!), press Launch. /Une fois votre Trailhead Playground créé (cela prend une minute !), cliquez sur Lancer.
  4. Click the gear icon The setup gear. at the top of the page and launch setup. /Cliquez sur l’icône d’engrenage  en haut de la page et lancez la configuration.
  5. Click the Object Manager tab. /Cliquez sur l’onglet Gestionnaire d’objet.
  6. Click Create | Custom Object in the top-right corner. /Cliquez sur Créer | Objet personnalisé dans le coin supérieur droit.
  7. For Label, enter Property. Notice that the Object Name and Record Name fields auto-fill. /Dans Étiquette, saisissez Propriété. Notez le Nom de l’objet et le Nom de l’enregistrement qui sont automatiquement renseignés.
  8. For Plural Label, enter Properties. /Dans Étiquette au pluriel, saisissez Propriétés.
  9. Check the box for Launch New Custom Tab Wizard after saving this custom object. /Cochez la case Lancer l’assistant Nouvel onglet personnalisé après l’enregistrement de cet objet personnalisé.
  10. Leave the rest of the values as default and click Save. /Laissez les autres valeurs inchangées, puis cliquez sur Enregistrer.
  11. On the New Custom Object Tab page, click the Tab Style field and select a style you like. The style sets the icon to display in the UI for the object. /Sur la page Onglet Nouvel objet personnalisé, cliquez sur le champ Style d’onglet et sélectionnez le style de votre choix. Le style définit l’icône de l’objet à afficher dans l’interface utilisateur.
  12. Click NextNext, and Save. /Cliquez sur SuivantSuivant, puis sur Enregistrer.

Great job! You just created your first custom object. Now, let’s talk about adding fields to this object. /Vous avez bien travaillé ! Vous venez de créer votre premier objet personnalisé. Voyons maintenant comment ajouter des champs à cet objet.

Get to Know Fields /Découverte des champs

Every standard and custom object has fields attached to it. Let’s get familiar with the different types of fields. /Chaque objet standard et personnalisé a des champs associés. Découvrons les différents types de champ :

Field TypeWhat is it?Can I get an example?
IdentityA 15-character, case-sensitive field that’s automatically generated for every record. You can find a record’s ID in its URL.An account ID looks like 0015000000Gv7qJ .
SystemRead-only fields that provide information about a record from the system, like when the record was created or when it was last changed.CreatedDate, LastModifiedById, and LastModifiedDate .
NameAll records need names so you can distinguish between them. You can use text names or auto-numbered names that automatically increment every time you create a record.A contact’s name can be Julie Bean. A support case’s name can be CA-1024.
CustomFields you create on standard or custom objects are called custom fields.You can create a custom field on the Contact object to store your contacts’ birthdays.
Type de champ Description Exemple
Identité Un champ sensible à la casse de 15 caractères automatiquement générée pour chaque enregistrement. Vous pouvez trouver l’ID d’un enregistrement dans son URL. Un ID de compte se présente comme suit 0015000000Gv7qJ.
Système Des champs en lecture seule qui fournissent des informations sur un enregistrement stockées dans le système, par exemple la date de création ou de modification de l’enregistrement. CreatedDateLastModifiedById et LastModifiedDate.
Nom Tous les enregistrements ont besoin d’un nom qui les différencie. Vous pouvez utiliser des noms de texte ou des noms à numérotation automatiquement qui sont incrémentés chaque fois que vous créez un enregistrement. Le nom d’un contact peut être Julie Bean. Le nom d’une requête de support peut être CA-1024.
Personnalisé Les champs que vous créez dans des objets standard ou personnalisés sont appelés champs personnalisés. Vous pouvez créer un champ personnalisé dans l’objet Contact pour stocker les dates d’anniversaire de vos contacts.

Identity, system, and name fields are standard on every object in Salesforce. Each standard object also comes with a set of prebuilt, standard fields. You can customize standard objects by adding custom fields, and you can add custom fields to your custom objects. /Les champs Identité, Système et Nom sont standard dans chaque objet Salesforce. Chaque objet standard contient également une série de champs standard prédéfinis. Vous pouvez personnaliser des objets standard en ajoutant des champs personnalisés, et vous pouvez ajouter des champs personnalisés à vos objets personnalisés.

Every field has a data type. A data type indicates what kind of information the field stores. Salesforce supports a bunch of different data types, but here are a few you’ll run into. /Chaque champ a un type de données. Un type de données indique la nature des informations que le champ stocke. Salesforce prend en charge divers types de données, notamment les types suivants :

  • Checkbox—for fields that are a simple “yes” or “no,” a checkbox field is what you want. /Case à cocher : un champ de case à cocher est idéal pour de simples paramètres sélectionnés par « oui » ou « non ».
  • Date or DateTime—these field types represent dates or date/time combinations, like birthdays or sales milestones. /Date ou Date/Heure : ce type de champ représente une date ou une combinaison de date et d’heure, par exemple une date d’anniversaire ou un jalon commercial.
  • Formula—this special field type holds a value that’s automatically calculated based on a formula that you write. For example, D’Angelo can write a formula field that automatically calculates a real estate agent’s commission on a home sale. /Formule : ce type de champ spécial contient une valeur qui est automatiquement calculée en fonction d’une formule que vous rédigez. Par exemple, D’Angelo peut écrire un champ de formule qui calcule automatiquement la commission de l’agent immobilier sur la vente d’une propriété.

Again, there are quite a few field types, but most of them are fairly self-explanatory. The important takeaway here is that you want to think about what kind of data you’re trying to store when you create a custom field. /Encore une fois, il existe de nombreux types de champ, mais la plupart sont explicites. Retenez qu’il est important de tenir compte du type de données que vous souhaitez stocker lorsque vous créez des champs personnalisés.

Create a Custom Field /Création d’un champ personnalisé

The Property object we just created is pretty bare-bones. Let’s add some custom fields to it. Head back to your Trailhead Playground. /L’objet Propriété que nous venons de créer est réduit à l’essentiel. Ajoutons-lui quelques champs personnalisés. Revenez à votre organisation Trailhead Playground.

  1. From Setup, go to Object Manager | Property. /Dans Configuration, accédez à Gestionnaire d’objet | Propriété.
  2. In the sidebar, click Fields & Relationships. Notice that there are already some fields there. There’s a name field and some of the system fields we talked about earlier. /Dans le menu latéral, cliquez sur Champs et relations. Notez que cette page contient toujours quelques champs, un champ de nom et quelques champs système que nous avons évoqués plus haut.
  3. Click New in the top right. /Cliquez sur Nouveau en haut à droite.
  4. For data type, select Currency. /Sélectionnez le type de données Devise.
  5. Click Next. /Cliquez sur Suivant.
  6. Fill out the following: /Renseignez les champs suivants :
    1. Field Label: Price /Étiquette du champ : Prix
    2. Description: The listed sale price of the home. /Description : Liste de prix de vente des propriétés
  7. Check the Required box. /Cochez la case Obligatoire.
  8. Click NextNext again, and then Save. /Cliquez sur Suivant, de nouveau sur Suivant, puis sur Enregistrer.

You’ll see your new Price field in the list of Property fields. In the Field Name column, notice that it says Price__c. The “__c” part is an easy way to tell that a particular field is a custom field. /Votre nouveau champ Prix est affiché dans la liste des champs Propriété. Notez que la colonne Nom du champ indique Prix__c. Le «__c » indique simplement qu’il s’agit d’un champ personnalisé.

Create a Record /Création d’un enregistrement

Let’s create a property record to see what you did. /Créons un enregistrement de propriété pour observer ce que vous avez fait.

  1. From the App Launcher ( The App Launcher icon. in the navigation bar), find and select Sales. /Dans le lanceur d’application ( dans la barre de navigation), cherchez et sélectionnez Ventes.
  2. Click the Properties tab in the navigation bar. If you don’t see it, look under the More dropdown. /Cliquez sur l’onglet Propriétés dans la barre de navigation. Si vous ne trouvez pas l’onglet, regardez sous la liste déroulante Plus.
  3. Click New in the top corner. /Cliquez sur Nouveau dans le coin supérieur.
  4. Enter a name and price for the property and click Save. /Saisissez un nom et un prix pour la propriété, puis cliquez sur Enregistrer.

Awesome! You’ll see something like this: /Excellent ! Une page semblable à la suivante s’affiche :

The record you just created.

Customize Responsibly /Personnalisation responsable

While it can seem easy to add and customize objects, remember that what’s going on under the hood is technically complicated. Here are some best practices to keep in mind as you start customizing your own org. /L’ajout et la personnalisation d’objets semblent faciles, mais mémoriser ce qui se passe en arrière-plan est techniquement complexe. Lorsque vous personnalisez vos propres objets, nous recommandons de respecter les pratiques ci-dessous.

Be thoughtful about names. Once you start creating a bunch of objects, it can be tempting to give them “lazy” names. For example, if D’Angelo created another custom object to track condominiums, he might be tempted to name it “Property2” instead of “Condominium.” That’s a recipe for confusion in your org. Give your objects and fields descriptive, unique names to improve clarity./Nommez les objets avec précaution. Lorsque vous commencez à créer une série d’objets, il est tentant de leur attribuer des noms « faciles ». Par exemple, si D’Angelo avait créé un autre objet personnalisé pour suivre les copropriétés, il aurait pu être tenté de les nommer « Propriété2 » au lieu de « Copropriété ». Cette méthode peut entraîner une confusion au sein de votre organisation. Pour plus de clarté, accordez à vos objets et à vos champs des noms uniques et explicites.

Help out your users. Even with careful naming, your users might not always be clear about the purpose of a particular object or field. Include descriptions for your custom objects and fields. For specialized or complicated customizations, use help text to give more details. /Aidez vos utilisateurs. Même avec une convention de nommage rigoureuse, vos utilisateurs peuvent douter de la nature d’un objet ou d’un champ particulier. Insérez des descriptions pour vos objets et vos champs personnalisés. Pour décrire avec plus de précision les personnalisations spéciales ou complexes, utilisez un texte d’aide.

Require fields when necessary. Sometimes, you’ll want to force your users to fill out a field when they’re creating a record on a certain object. Every property needs a price, right? Make important fields required to avoid incomplete data./Définissez les champs comme obligatoires lorsque nécessaire. Parfois, vous souhaitez forcer vos utilisateurs à renseigner un champ lorsqu’ils créent un enregistrement dans un objet spécifique. Chaque propriété doit avoir un prix, n’est-ce pas ? Définissez les champs importants comme obligatoires pour éviter des données incomplètes.

Resources /Ressources

Get Started with Audience Segmentation /Premiers pas avec la segmentation de l’audience

Learning Objectives /Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to: /Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Define segmentation. /Définir la segmentation
  • Explain the importance of segmentation in a successful email marketing campaign. /Expliquer l’importance qu’occupe la segmentation dans la réussite d’une campagne de marketing par e-mail
  • List common ways to segment subscribers. /Citer les méthodes couramment utilisées pour segmenter des abonnés

Getting It Right /Présentation de la segmentation

“Right message, right person, right time” is the email marketers’ mantra. /« Le bon message, à la bonne personne, au bon moment » est le mantra des spécialistes du marketing par e-mail.

And by segmenting your audiences, you can ensure you get the right message to the right person. /En segmentant vos audiences, vous pouvez vous assurer que vous transmettez le bon message à la bonne personne.

But what exactly is segmentation? Ahh, we’re glad you asked. /Mais qu’est-ce que la segmentation, au juste ? Excellente question !

Segmentation is the slicing and dicing of your subscriber lists so that you can target individuals with specific, relevant, and timely messages—messages that stand out in in-boxes and grab your customers’ attention. /La segmentation consiste à disséquer vos listes d’abonnés afin que vous puissiez cibler des personnes avec des messages spécifiques, pertinents et opportuns, qui se démarquent dans les boîtes de réception et attirent l’attention de vos clients.

Make the Most of the Information Subscribers Share /Exploitation efficace des informations partagées par les abonnés

In a report on connected customers, Salesforce found that some 63% of millennials, 58% of Gen Xers, and 46% of baby boomers are willing to share personal information with companies if they get personalized offers or discounts in return. /Dans un rapport sur les clients connectés, Salesforce a révélé qu’environ 63 % de la génération Y, 58 % de la génération X et 46 % des baby-boomers acceptaient de partager des informations personnelles avec les entreprises si elles recevaient des offres personnalisées ou des remises en retour.

Collecting data isn’t a one-way street. There’s an element of give-and-take in which marketers have a key role to play. /La collecte de données n’est pas une voie à sens unique. Elle implique une sorte de relation donnant-donnant, dans lequel les spécialistes du marketing ont un rôle clé à jouer.

Customers expect content to be tailored to their exact needs. So what happens when email content, for example, isn’t personalized?/Les clients s’attendent à ce que le contenu qui leur est présenté soit adapté à leurs besoins. Quelle est donc leur réaction lorsque le contenu d’un e-mail, par exemple, n’est pas personnalisé ?

For starters, 52% of customers say they find somewhere else to go. That may seem unfair and disappointing, but the marketing landscape is no longer in the hands of marketers. /Pour commencer, 52 % d’entre eux déclarent se diriger alors vers une autre entreprise. Cela peut sembler injuste et décevant, mais les spécialistes du marketing n’ont plus toutes les cartes en main.

It’s filled with and influenced by customers who thrive on technology and who use it to find companies that fit their needs. /Le marketing s’inscrit désormais dans un contexte où des clients omniprésents et dictant les règles du jeu tirent pleinement parti de la technologie et l’utilisent pour trouver des entreprises qui répondent à leurs besoins.

What’s even more striking is that only 23% of marketers say they feel extremely satisfied with their ability to use their customer data to create more relevant experiences./Ce qui est encore plus frappant, c’est que seulement 23 % des spécialistes du marketing déclarent être entièrement satisfaits de leur capacité à utiliser les données de leurs clients pour créer des expériences plus pertinentes.

Clearly, they need a way to do better. /De toute évidence, ils ont besoin de trouver un moyen de faire mieux.

Does It Work? /Efficacité de la segmentation

But before you start segmenting, you may be wondering, does it work? /Vous êtes sur le point de commencer à utiliser la segmentation. Toutefois, peut-être vous demandez-vous s’il s’agit d’un outil marketing réellement efficace ?

It does. In fact, according to marketing research, not only does email audience segmentation ensure you’re delivering the right message to the right person at the right time, it also leads to: /En un mot : oui. D’ailleurs, selon des études de marché, la segmentation de l’audience vous garantit non seulement de transmettre le bon message, à la bonne personne, au bon moment, mais aussi :

  • Higher click-through rates /Un taux de clics plus élevé
  • Higher conversion rates /Un taux de conversion de pistes amélioré
  • Better email deliverability /Une meilleure délivrabilité des e-mails
  • Lower unsubscribe rates /Une réduction du taux de désabonnement
  • Higher-quality email analytics /Une qualité supérieure des analyses relatives aux e-mails

Yet, remarkably, a lot of companies don’t do it. If you aren’t, there are a ton of reasons why it’s time to start. /Pourtant, étonnamment, beaucoup d’entreprises ne suivent toujours pas cette pratique. Si c’est votre cas, les raisons pour lesquelles il est temps de vous y mettre ne manquent pas.

Common Ways to Segment Your Audience /Méthodes courantes de segmentation de l’audience

With Marketing Cloud, the criteria you can use to segment your audience is virtually endless. /Marketing Cloud vous offre des possibilités quasiment illimitées pour segmenter votre audience à l’aide de critères.

Here are some common ways that companies segment their data. /Voici quelques-uns de ceux que les entreprises emploient couramment pour segmenter leurs données :

  • Interests: What interests have your subscribers indicated in their profiles? /Centres d’intérêt : quels centres d’intérêt vos abonnés ont-ils indiqué dans leur profil ?
  • Behavior: What are your subscribers viewing or clicking on? /Comportement : que visualisent vos abonnés et sur quoi cliquent-ils ?
  • Purchase history: What did they recently buy? What have they left in their shopping carts? /Historique d’achats : qu’ont-ils acheté récemment ? Qu’ont-ils laissé dans leurs paniers d’achat ?
  • Point-of-sale: Are your customers buying in the store, online, or both? /Point de vente : vos clients achètent-ils en magasin, en ligne ou les deux ?
  • Communication preferences: Do they prefer email, social media, mobile messaging, ads, or some combination? /Préférences de communication : préfèrent-ils les e-mails, les réseaux sociaux, les messages mobiles, les publicités ou une combinaison de plusieurs de ces modes de communication ?
  • Subscriber status: Are they new subscribers? Are they consistently viewing and buying? Have they become inactive recently or been inactive for a long time? /Statut de l’abonné : sont-ils de nouveaux abonnés ? Réalisent-ils des achats et visitent-ils votre site sur une base régulière ? Sont-ils devenus inactifs récemment ou le sont-ils depuis longtemps ?
  • Previous email interactions: Have they opened your emails? Clicked links in the emails? What time of day did they do it? /Précédentes interactions par e-mail : ont-ils ouvert vos e-mails ? Ont-ils cliqué sur les liens y figurant ? À quelle heure l’ont-ils fait ?
  • Gender /Genre
  • Age /Ancienneté
  • Geographic location /Emplacement géographique
A large group of people shown broken into three smaller groups-that is, into segments.

You may want to consider segmenting your audiences based on predictive intelligence, also called machine learning. /Il peut être judicieux de segmenter vos audiences sur la base de l’intelligence prédictive, également appelée apprentissage machine.

This is the idea that you can use patterns in data to predict what your subscribers are likely to do and segment them based on that, rather than focusing solely on what your subscribers have done in the past. /Ce mode de segmentation repose sur l’idée sur vous pouvez utiliser des tendances dans les données pour prédire ce que vos abonnés sont susceptibles de faire et ainsi les classifier sur cette base, plutôt que de vous concentrer uniquement sur ce qu’ils ont fait par le passé.

Segmenting in this way offers unique benefits. You can achieve more sophisticated segmentation. You can get the benefit of insightful data analysis without having to hire data analysts, and you can minimize waste and achieve a better return on investment, because you can predict effective messaging without necessarily having to test it ahead of time. /Ce type de segmentation offre des avantages uniques. Premièrement, elle est plus élaborée. Elle vous permet également de disposer d’analyses de données pertinentes sans avoir à embaucher d’analystes de données. Enfin, elle vous aide à optimiser votre budget et à obtenir un meilleur retour sur investissement, car vous pouvez prédire quels envois de messages seront efficaces sans avoir à les tester à l’avance.

What’s important to remember is, you can’t do audience segmentation with—or identify patterns in—data that you don’t collect. So, collect, collect, collect! The more information you gather, the more opportunity you have to tailor your messages so they are just right. /Toutefois, rappelez-vous que sans données à votre disposition, vous ne pourrez pas segmenter votre audience (ni identifier de tendances). Collectez donc autant de données que possible ! Plus vous recueillerez d’informations, plus vous aurez la possibilité d’ajuster la pertinence de vos messages.

But don’t let a lack of data stop you from getting started. Even a data point as simple as geography is a good place to start. /Toutefois, ne laissez pas un manque de données vous empêcher de vous lancer. Des données aussi simples que l’emplacement géographique peuvent suffir à démarrer.

Here are some good questions to ask yourself as you get further into audience segmentation. /Lorsque vous segmenterez votre audience, il pourra s’avérer judicieux de vous poser les questions suivantes :

  • Does each segment have its own unique needs? (Otherwise it’s not a segment!) /Chaque segment a-t-il des besoins qui lui sont propres ? (un segment doit obligatoirement répondre à ce critère !)
  • Can you contact the segment through your marketing efforts? /Pouvez-vous entrer en relation avec le segment via vos initiatives marketing ?
  • Are the people in the segment likely to respond? /Les membres du segment sont-ils susceptibles de répondre à vos sollicitations ?
  • Is your return likely to be worth the investment? /Le retour sur investissement sera-t-il suffisant pour assurer la rentabilité ?
  • Does your segmentation align to the values and goals of your company or product? /Votre segmentation va-t-elle dans le sens des valeurs et des objectifs de votre entreprise ou de votre produit ?

Finally, make sure you continuously measure the effectiveness of the segments you choose with engagement metrics including open rate, click rate, conversion rate, and unsubscribes or opt-outs. /Enfin, veillez à mesurer en permanence l’efficacité des segments que vous choisissez à l’aide de métriques d’engagement telles que le taux d’ouverture, le taux de clics, le taux de conversion et le nombre de désinscriptions ou de désabonnements.

So now you’ve got the basics of audience segmentation. Let’s move on to data organization. /Vous connaissez désormais les fondamentaux de la segmentation d’audience. Intéressons-nous maintenant aux pages d’application.

Resources /Ressources

Introduction to Contact Builder

What is Contact Builder?

Contact Builder is where we create the Data Model in Marketing Cloud. It is giving a single view of the customer’s journeys with your brand.

What can you do with it?

Contact builder gives us the tools to manage, consolidate, organize, and link data from all Salesforce Marketing Cloud apps and External Sources. So with Contact Builder, we can:

  • Create data extensions to store Contacts information and other data.
  • Import data
  • Create relationships between data extensions
  • Manage Contact information and other data
  • Provide a single view of the customer

Contact Builder helps you maintain the contact information you use to identify individual contacts across multiple channels and personalize messaging and marketing activities.

Where can you use Contact Builder in Marketing Cloud?

Contact Builder is working only with the apps Journey Builder, Mobile Connect, Mobile Push, GroupConnect, and also drive Einstein Engine.

Note: All attributes from email and Mobile Apps should be set up in Data Designer. These settings are allowing us to update contact information automatically without needing Ampscript and SQL code on all our Journeys in Marketing Cloud.

Resources

Help Salesforce

Trailhead

Administer Social Studio /Administration de Social Studio

Learning Objectives /Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to: /Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Navigate Social Studio. /Naviguer dans Social Studio.
  • Manage roles and users. /Gérer les rôles et les utilisateurs

Navigate Social Studio /Navigation dans Social Studio

Now that you’ve got an idea of what Social Studio is, it’s time to get into the fun stuff. We’re going to take a look around Social Studio and show you where to find all the tools you’ll fall in love with. /Maintenant que vous avez une idée de ce qu’est Social Studio, il est temps d’entrer dans le vif du sujet. Nous allons parcourir Social Studio pour vous faire découvrir tous les outils dont vous allez bientôt tomber amoureux. 

In this module, we assume you are a Social Studio administrator with the proper permissions to manage users, workspaces, social accounts, and topic profiles. If you’re not an administrator for Social Studio, that’s OK. Follow along to learn how your administrator would set up your company’s Social Studio account. /Dans ce module, nous allons supposer que vous êtes un administrateur de Social Studio disposant des autorisations appropriées pour gérer des utilisateurs, des espaces de travail, des comptes sociaux, et des profils de rubrique. Vous n’êtes pas administrateur de Social Studio ? Aucun problème. Parcourez ce module pour savoir comment votre administrateur configurerait le compte Social Studio de votre entreprise.

To log in to Social Studio, navigate to https://socialstudio.radian6.com./Pour vous connecter à Social Studio, accédez à https://socialstudio.radian6.com.

Social Studio login page.

Similar to the Lightning Experience navigation bar in Sales Cloud, the Social Studio main menu navigation is easy to use and gives you a consistent way to navigate in the app. As a Social Studio admin or user, you’ll become familiar with the main interface and workspaces. Outside of your individual workspaces, your main navigation tabs are: /Similaire au menu de navigation de Lightning Experience dans Sales Cloud, le menu principal de Social Studio est facile à utiliser et offre une manière cohérente de naviguer dans l’application. En tant qu’administrateur ou utilisateur de Social Studio, vous vous familiariserez rapidement avec l’interface principale et les espaces de travail. En dehors de vos espaces de travail individuels, vos principaux onglet de navigation sont :

  1. Workspaces—a central place for managing content. /Espaces de travail : un emplacement central pour la gestion du contenu.
  2. Performance—where you access all of your engagement reports. /Performance : vous donne accès à l’ensemble de vos rapports sur l’engagement.
  3. Page Assist—access help as you navigate around Social Studio and get context-sensitive information on what you are doing in the app. /Assistant de page : vous donne accès à l’aide lorsque vous naviguez dans Social Studio et vous fournit des informations contextuelles sur vos actions dans l’application.
Calling out Workspace, Performance tabs, and Page Assist in the user interface.

Workspaces /Espaces de travail

Let’s start by exploring workspaces. This view is the first thing you see after you log in to Social Studio. You’ll spend most of your time inside the Workspace tab—it’s where you schedule posts, approve content, add users, and more. You can always add more workspaces to your Social Studio account and share them with other team members. /Commençons par explorer les espaces de travail. Cette vue est ce que vous voyez directement après vous être connecté à Social Studio. Vous passerez la plupart de votre temps dans l’onglet Espace de travail, car c’est là que vous planifierez les publications, approuverez le contenu, ajouterez des utilisateurs, et bien plus encore. Vous pouvez toujours ajouter plus d’espaces de travail à votre compte Social Studio et les partager avec d’autres membres de l’équipe. 

Performance /Performances

The Performance tab includes two categories of predefined reports: Post reports by social network and specific social network account reports. Use these reports to measure how content is performing (either in real time or past performance) and view analytics. You can customize and download these reports. /L’onglet Performance inclut deux catégories de rapports prédéfinis : des rapports sur les publications par réseau social et des rapports sur des comptes de réseau social spécifique. Utilisez ces rapports pour mesurer la performance du contenu (performance passée ou en temps réel) et afficher les analyses. Vous pouvez personnaliser et télécharger ces rapports.The Performance tab interface displays a collection of post reports for your various social channels, including Facebook, Twitter, YouTube, and so on.

Page Assist /Assistant de page

Access Page Assist by clicking on the question mark. This opens an in-app drawer for searching all documentation and seeing Social Studio recommended documentation for the area of the application you’re currently using. Page Assist helps you right when you need it. /Accédez à l’assistant de page en cliquant sur le point d’interrogation. Un tiroir intégré à l’application s’ouvre afin de rechercher dans toute la documentation et voir la documentation recommandée par Social Studio pour la partie de l’application que vous utilisez actuellement. L’Assistant de page vous aide lorsque vous en avez besoin

The Page Assist interface with its icon highlighted and the Workspaces drawer displaying all related help articles for the area of the application you’re currently in.

Now that you’re familiar with Social Studio’s navigation, let’s review user roles and permissions. /Maintenant que vous savez naviguer dans Social Studio, passons en revue les rôles utilisateur et les autorisations. 

Get to Know Users and Roles /Découverte des utilisateurs et des rôles

The top-level structure within Social Studio is referred to as a tenant. Workspaces exist within the tenant. You can use your Social Studio account with any number of workspaces. /La structure de niveau supérieur dans Social Studio est appelée un locataire. Les espaces de travail se trouvent au sein du locataire. Vous pouvez utiliser votre compte Social Studio avec un nombre illimité d’espaces de travail. 

Social Studio users can belong to as many workspaces as you’d like, and you can customize each workspace by authorizing social accounts for it. /Les utilisateurs de Social Studio peuvent appartenir à autant d’espaces de travail que vous le souhaitez et vous pouvez personnaliser chaque espace de travail en autorisant des comptes sociaux pour celui-ci. 

This diagram shows the relationship between your Social Studio tenant and the users and workspaces it can contain. /Ce diagramme affiche la relation entre votre locataire Social Studio et les utilisateurs et espaces de travail qu’il peut contenir.

Social Studio tenant can contain multiple workspaces, members attached to those workspaces, and social accounts.Social Studio tenant can contain multiple workspaces, members attached to those workspaces, and social accounts.

There are two ways that access is assigned in Social Studio: user roles and workspace member roles. /L’accès est attribué de deux façons dans Social Studio : via les rôles utilisateur et les rôles de membre de l’espace de travail

Role TypeDescription
Type de rôleDescription
User RolesAllows for provisioning and user creation, and defines admin actions a user can take in a tenant.
Rôles utilisateurIls permettent le provisionnement et la création d’utilisateurs et définissent les actions d’administration qu’un utilisateur peut effectuer sur un locataire.
Workspace Member RolesDefines the actions a user, called a member, can take on social accounts and topic profiles within a workspace.
Rôles de membre d’un espace de travailIls définissent les actions qu’un utilisateur, appelé un membre, peut prendre sur les comptes sociaux et les profils de rubrique dans un espace de travail.

User Roles and Permissions /Rôles utilisateur et autorisations

As a user, you have only one user role assigned in your Social Studio tenant. However, the workspace member role that you or any other Social Studio user is assigned can differ depending upon the workspace. /En tant qu’utilisateur, un seul rôle utilisateur vous est attribué dans votre locataire Social Studio. Cependant, le rôle de membre d’un espace de travail qui vous est attribué, ou qui est attribué à tout autre utilisateur de Social Studio, peut différer selon l’espace de travail. 

Your user role defines the kinds of actions you perform in a tenant. It also contains permissions for resource management inside your Social Studio tenant. There are four types of user roles: Admin Only User, Super User, Full User, and Basic User. Let’s take a closer look at each type. /Votre rôle utilisateur définit les types d’actions que vous effectuez dans un locataire. Il contient également les autorisations pour la gestion des ressources dans votre locataire Social Studio. Il existe quatre types de rôles utilisateur : Utilisateur administrateur uniquement, super utilisateur, utilisateur complet, et utilisateur de base. Observons chaque type d’un peu plus près.

User RolesPermissions
Rôles utilisateurAutorisations
Admin Only User– Create, edit, and disable all types of users
– Add Basic, Full, and Super Users to any workspace
– Create, edit, and delete social accounts
– Manage and edit organization settings
– Can’t create content or engage with content
Utilisateur administrateur uniquementCréer, modifier et désactiver tous les types d’utilisateurs
– Ajouter des utilisateurs de base, des utilisateurs complets et des super utilisateurs à n’importe quel espace de travail
– Créer, modifier et supprimer des comptes sociaux
– Gérer et modifier les paramètres de l’organisation
– Ne peut pas créer du contenu ou interagir avec du contenu
Super User– Manage all users and settings
– Edit and view all workspaces
– Add social accounts
– Create, edit, and delete all macros
Super utilisateur Gérer tous les utilisateurs et paramètres
– Modifier et afficher tous les espaces de travail
– Ajouter des comptes sociaux
– Créer, modifier et supprimer tous les macros
Full User– Edit their own user settings
– Create workspaces and edit or delete them
– Add social accounts
– Create, edit, and delete macros
Utilisateur completModifier ses propres paramètres utilisateur
– Créer des espaces de travail et les modifier ou les supprimer
– Ajouter des comptes sociaux
– Créer, modifier et supprimer des macros
Basic User– Edit their own personal information
– View content in workspaces of which they are a member
– View and edit posts they created
– Apply macros to posts
Utilisateur de baseModifier ses propres informations personnelles
– Afficher le contenu dans les espaces de travail dont il est membre
– Afficher et modifier les publications qu’il a créées
– Appliquer des macros à une publication

Workspace Member Roles and Permissions /Rôles et autorisations de membre d’un espace de travail

Workspace members are users in a workspace and can contribute content to social accounts. Members can belong to one or more workspaces. Your assigned workspace member role determines your permissions and access. /Les membres de l’espace de travail sont des utilisateurs d’un espace de travail et peuvent contribuer au contenu des comptes sociaux. Les membres peuvent appartenir à un ou plusieurs espaces de travail. Votre rôles de membre d’un espace de travail attribué détermine vos autorisations et votre accès. 

Workspace Member RolePermissions
Rôle de membre d’un espace de travailAutorisations
Admin– Manage users, social accounts, permissions, settings, and labels
– Create Publish macros
– Publish content to all accounts
– Create approval rules
AdministrateurGérer les utilisateurs, les comptes sociaux, les autorisations, les paramètres, et les étiquettes
– Créer des macros Publier
– Publier des contenus dans d’autres comptes
– Créer des règles d’approbation
Contributor– Publish and Engage with any social account in the workspace
-View access to any social account in the workspace
ContributeurPublier et Engager avec n’importe quel compte social de l’espace de travail
– Visualiser l’accès à n’importe quel compte social de l’espace de travail
Limited Member– Publish and Engage rights granted on an account-by-account basis by workspace admin
– View content within a specified workspace, including the calendar and performance
– View and manage personal information and anything shared with them
Membre limitéPublier et Engager accordés au niveau de chaque compte individuel par l’administrateur de l’espace de travail
– Afficher les contenus dans l’espace de travail spécifié, y compris le calendrier et les performances
– Visualiser et gérer les informations personnelles et toute publication partagée avec lui

Note /Remarque

Super Users are automatically granted admin rights to all workspaces in the tenant./Les super utilisateurs disposent automatiquement de droits d’administration sur tous les espaces de travail du locataire.

These workspace member roles are important as they control how users can contribute inside a workspace—something to keep in mind as you create new workspaces, which we cover in the next unit. Stay tuned!/Ces rôles de membre d’un espace de travail sont importants car ils contrôlent la manière dont les utilisateurs peuvent effectuer des contributions au sein d’un espace de travail. Gardez cela à l’esprit lors de la création d’espaces de travail, que nous abordons dans l’unité suivante. Restez avec nous !

Resources /Ressources

Create a Workspace /Création d’un espace de travail

Learning Objectives /Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to:/Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Create and manage workspaces. /Créer et gérer des espaces de travail
  • Add and manage members. /Ajouter et gérer des membres
  • Manage and authorize social accounts. /Gérer et autoriser des comptes sociaux

Create and Manage a Workspace /Création et gestion des espaces de travail

Now that you understand what a workspace is and how permissions are organized in Social Studio, let’s create a workspace. /Maintenant que vous comprenez ce qu’est un espace de travail et la façon dont les autorisations sont organisées dans Social Studio, créons un espace de travail.

You’ll most likely need multiple workspaces in your account—you can use workspaces to separate business units, and organize by geography or social marketing campaign. /Vous aurez probablement besoin de plusieurs espaces de travail dans votre compte. Vous pouvez utiliser des espaces de travail pour séparer les unités commerciales et organiser par zone géographique ou sociale les campagnes marketing

The first time you visit the Workspaces tab, a setup guide will help you customize your workspace. /La première fois que vous visitez l’onglet Espaces de travail, un guide de configuration vous aide à personnaliser votre espace de travail.

From this walkthrough you enter basic information about your workspace, add social accounts, topic profiles, and workspace members. /Lors de cette procédure guidée, vous saisissez des informations de base au sujet de votre espace de travail et y ajoutez des membres, des comptes sociaux et des profils de rubrique. 

In case you need to make adjustments, you can revisit these settings from the summary screen of your created workspace.  /Si vous devez réaliser des ajustements, vous pouvez retrouver ces paramètres à partir de l’écran Résumé de l’espace de travail que vous avez créé.

Note/Remarque

You need workspace admin permissions to perform this function. If you are not an admin, contact the workspace admin to grant permissions. /Vous devez disposer des autorisations d’administrateur d’espace de travail pour exécuter cette fonction. Si vous n’êtes pas un administrateur, contactez l’administrateur d’espace de travail pour accorder des autorisations.

Practice with the Trailhead Simulator /Exercice avec le simulateur Trailhead

The marketing team at Northern Trail Outfitters (NTO), a hiking and camping retailer, is excited to get started using Social Studio. They are ready to create a workspace and add members. /L’équipe marketing de Northern Trail Outfitters (NTO), un détaillant d’équipements de randonnée et de camping, est ravie de commencer à utiliser Social Studio. Elle est prête à créer un espace de travail et à ajouter des membres. 

Let’s follow along using the Trailhead Simulator to see how NTO creates a workspace, links a social account, and adds users in their Social Studio account. /Suivons la procédure à l’aide du simulateur Trailhead pour voir comment NTO crée un espace de travail, lie un compte social et ajoute des utilisateurs dans son compte Social Studio.

Get to Know the Trailhead Simulator /Découverte du simulateur Trailhead

Before you start, here are a few things you should know about the Trailhead Simulator. The Trailhead Simulator is different from a Trailhead Playground. The simulator doesn’t store your progress. /Avant de commencer, voici quelques informations à connaître sur le simulateur Trailhead. Le simulateur Trailhead est différent d’un Trailhead Playground. Le simulateur ne stocke pas votre progression.

If you close your browser, the simulation starts from the beginning each time you launch it. Use the navigation controls at the bottom of the simulator to get back to where you left off. For the best experience, please view the Trailhead Simulator on a laptop or desktop computer. /Si vous fermez votre navigateur, la simulation recommence depuis le début à chaque fois qu’elle est lancée. Utilisez les commandes de navigation situées en bas du simulateur pour revenir là où vous vous étiez arrêté. Pour une expérience optimale, nous vous recommandons d’utiliser le simulateur Trailhead sur un ordinateur portable ou de bureau.

Also note: Not everything is clickable in the simulator, just the steps that are laid out below. When you click in the wrong spot, highlighting shows you where to click. /Notez également que tous les éléments du simulateur ne sont pas cliquables : seuls ceux concernant les étapes décrites ci-dessous le sont. Lorsque vous cliquez au mauvais endroit, il vous est indiqué en surbrillance où cliquer.
Content Builder is highlighted in the simulator, while the rest of the screen is darkened to show you where to click next.

Create a Workspace /Création d’un espace de travail

The marketing team at NTO wants to create a workspace, then add social profiles and a user. Let’s follow along in the Trailhead Simulator. /L’équipe marketing de NTO souhaite créer un espace de travail, puis ajouter des profils sociaux et un utilisateur. Suivons la procédure dans le simulateur Trailhead.

  1. Launch the Trailhead Simulator and click Begin. /Lancez le simulateur Trailhead et cliquez sur Commencer.
  2. From the Social Studio App bar, click Social Studio. /Dans la barre d’applications de Social Studio, cliquez sur Social Studio.
  3. Click + Create Workspace. /Cliquez sur + Créer un espace de travail.
  4. In the Workspace Name, type Northern Trail Outfitters Europe. Press Enter or Return. /Dans Nom de l’espace de travail, saisissez Northern Trail Outfitters Europe. Appuyez sur Entrée ou sur Retour.
  5. In the Workspace Description, type NTO Europe Workspace. Press Enter or Return. /Dans Description de l’espace de travail, saisissez Espace de travail NTO Europe. Appuyez sur Entrée ou sur Retour.

Now let’s personalize the workspace by adding a logo. /Personnalisons maintenant l’espace de travail en ajoutant un logo.

  1. Click Upload Workspace Photo. /Cliquez sur Charger une photo pour l’espace de travail.
  2. Select the NTO Europe Logo.jpg file, then click Open. /Sélectionnez le fichier NTO Europe Logo.jpg, puis cliquez sur Ouvrir.
  3. Click Next. /Cliquez sur Suivant.

Now let’s add in a social account and a topic profile. /Ajoutons maintenant un compte social et un profil de rubrique.

  1. In the Social Accounts section, select NTO Announcements. /Dans la section Comptes sociaux, sélectionnez Annonces NTO.
  2. Click Next. /Cliquez sur Suivant.
  3. In the Add Topics Profile section, select NTO Topic. /Dans la section Ajouter un profil de rubrique, sélectionnez Rubrique NTO.
  4. Click Next. /Cliquez sur Suivant.

Add a Member /Ajout d’un membre

Now let’s add a user, or a member of the workspace. /Ajoutons maintenant un utilisateur, ce qui revient à ajouter un membre à l’espace de travail.

  1. In the Add Workspace Members section, select Anne Smith. /Dans la section Ajouter des membres à l’espace de travail, sélectionnez Anne Smith.
  2. Click the Limited Member dropdown menu next to Anne’s name, then select Contributor. /Cliquez sur le menu déroulant Membre limité en regard du nom d’Anne, puis sélectionnez Contributeur.
  3. Click Next, then click Finish. /Cliquez sur Suivant, puis sur Terminer.

Great job! You helped the NTO team create a workspace and add a member. In the next unit, we cover another key aspect of the Social Studio workspace—topic profile creation. /Bon travail ! Vous avez aidé l’équipe de NTO à créer un espace de travail et à ajouter un membre. Dans l’unité suivante, nous aborderons un autre aspect essentiel pour les espaces de travail de Social Studio : la création d’un profil de rubrique.

Resources /Ressources

Add Topic Profiles /Ajout de profils de rubrique

Learning Objectives /Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to: /Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Describe topic profiles. /Décrire les profils de rubrique
  • Create a topic profile with filters. /Créer un profil de rubrique avec des filtres

Topic Profiles /Profils de rubrique

Marketing Cloud Social Studio uses topic profiles for monitoring the discussions of your company’s social accounts and broader conversations. /Marketing Cloud Social Studio utilise des profils de rubrique pour surveiller les discussions sur les comptes sociaux de votre entreprise et les conversations en général.

Topic profiles are important as they collect and group social posts across the web and are used throughout our social products. /Les profils de rubrique sont importants, car ils collectent et regroupent les publications sociales sur le Web et sont utilisés dans tous nos produits sociaux.

A topic profile includes three main components. /Un profil de rubrique comprend trois composants principaux : 

  • Keyword groups—Define groups of keywords used in social posts to filter what posts are included or excluded in your topic profile. /Groupes de mots-clés : vous permet de définir des groupes de mots-clés utilisés dans les publications sociales pour filtrer quelles publications sont incluses dans votre profil de rubrique ou exclues de celui-ci.
  • Filters—Refine the social posts included in your topic profile by selecting specific languages, media types, and regions. /Filtres : vous permet de filtrer les publications sociales incluses dans votre profil de rubrique en sélectionnant des langues, des types de média et des régions spécifiques.
  • Source groups—If needed, select an RSS feed, Twitter handle, or URL to define specific sources for your topic profile. You can also include all content, exclude all content, or include only keyword matched content from these sources. /Groupes sources : vous permet, si nécessaire, de sélectionner un flux RSS, un nom d’utilisateur Twitter ou une URL afin de définir des sources spécifiques pour votre profil de rubrique. Vous pouvez également inclure ou exclure tout le contenu, ou inclure uniquement le contenu issu de ces sources qui correspond aux mots-clés.

Create Topic Profiles and Keyword Groups /Création de profils de rubrique et de groupes de mots-clés

You can create a topic profile from the Social Studio Admin page, the Analyze Dashboard, or Workbenches. /Vous pouvez créer un profil de rubrique à partir de la page Administrateur, du tableau de bord Analyse ou des bancs d’essai de Social Studio. 

Note/Remarque

All users, except basic users, can create topic profiles. Check out Topic Profiles on Salesforce Help for information on permissions required to create topic profiles. /Tous les utilisateurs, à l’exception des utilisateurs de base, peuvent créer des profils de rubrique. Consultez l’article Profils de rubrique dans l’aide Salesforce afin d’obtenir des informations sur les autorisations requises pour créer des profils de rubrique.

Once you have a topic profile created, you also need to add a keyword group to help gather better results. You can create one keyword group or multiple groups based on your use case. For example, you might want one keyword group for your brand and one for your competitor. /Une fois que vous avez créé un profil de rubrique, vous devez également ajouter un groupe de mots-clés pour obtenir de meilleurs résultats. Vous pouvez créer un ou plusieurs groupes de mots-clés suivant votre cas d’utilisation. Par exemple, vous voudrez peut-être créer un groupe de mots-clés pour votre marque et un pour votre concurrent. 

Keyword Logic /Logique relative aux mots-clés

The key to effective topic profiles and specifically keywords is to create unique keyword groups using logic operators. /Pour disposer de profils de rubrique et, en particulier, de mots-clés efficaces, il est essentiel de créer des groupes de mots-clés uniques à l’aide d’opérateurs logiques.

It’s important to understand the differences between these operators so you can use them to your advantage. Let’s take a look. / Il est important de comprendre les différences entre ces opérateurs afin de pouvoir les utiliser à votre avantage. Examinons-la de plus près.

OperatorDescription
OpérateurDescription
ANDThe results contain keyword1 and keyword2. Both keywords are present in the result.

For example, to listen to outdoor enthusiasts who are discussing your brand, use the AND+ operator to enter camping AND+ your brand name. Repeat this by combining hiking and your brand name, and so on. This operator returns all posts that contain both keywords together or separate but within the same post.
ANDLes résultats contiennent le mot-clé 1 et le mot-clé 2. Les deux mots-clés sont présents dans le résultat.

Par exemple, pour repérer les amateurs d’activités de plein air qui parlent de votre marque, utilisez l’opérateur AND+ et saisissez « camping AND+ » suivi de votre nom de marque. Répétez cette opération en combinant « randonnée » et votre nom de marque, etc. Cet opérateur renvoie toutes les publications contenant les deux mots-clés accolés, ou séparés mais présents dans la même publication.
ORThe results contain either keyword1 or keyword2. The OR operator is implied when you add multiple keywords within one keyword group field, unless you specifically choose a different operator.

For example, if you are building a topic profile to understand how people are discussing the outdoor industry, enter the keyword camping and the keyword hiking. This returns all posts that contain the keywords camping OR hiking.
ORLes résultats contiennent le mot-clé 1 ou le mot-clé 2. L’opérateur OR est utilisé de manière implicite lorsque vous ajoutez plusieurs mots-clés dans le même champ de groupe de mots-clés, sauf si vous choisissez spécifiquement un autre opérateur.

Par exemple, si vous créez un profil de rubrique afin de déterminer ce que les personnes disent sur l’industrie des activités de plein air, saisissez les mots-clés « camping » et « randonnée ». Cela renverra toutes les publications contenant les mots-clés « camping » OU « randonnée ».
NOT or EXCLUDE KEYWORDSResults include only keyword1 but not keyword2.

For example, if you are building a topic profile about the outdoor industry but don’t want results for a specific product that you don’t sell, enter camping NOT- campground.
NOT ou EXCLURE LES MOTS-CLÉSLes résultats incluent uniquement le mot-clé 1 mais pas le mot-clé 2.

Par exemple, si vous créez un profil de rubrique sur l’industrie des activités de plein air mais que vous souhaitez omettre les résultats concernant un produit spécifique que vous ne vendez pas, saisissez « camping NOT- terrain de camping ».
Combined Logic using OR, ANDCombines the two operators for use in the and contains field. It also pairs the AND logic with OR. This option returns results with keyword1 OR anything with keyword1 AND keyword2.

For example, camping OR camping AND tent.
Fonction logique combinée avec OR, ANDCombine les deux opérateurs à utiliser dans le champ Et contient. Elle associe également la fonction logique AND à OR. Cette option renvoie les résultats contenant le mot-clé 1 OU tout ce qui contient le mot-clé 1 ET le mot-clé 2.

Par exemple, camping OR camping AND tente.



AND CONTAINS KEYWORDSUse this field to add a second list of terms. Any terms in your original keyword list match with one or more terms in AND CONTAINS. Use the logical operator to match several generic terms with your brand, company name, or products.

For example, rather than entering multiple combinations of keywords with your brand name in the first keyword field, use this field for your brand name. Doing this ensures that all posts that include keywords you entered in the first keyword field are combined with your brand name (or combinations of your brand name) that you enter in the AND CONTAINS KEYWORDS field.
ET CONTIENT LES MOTS-CLÉSUtilisez ce champ pour ajouter une deuxième liste de termes. Tous les termes de votre liste de mots-clés d’origine correspondent à un ou à plusieurs termes dans ET CONTIENT. Utilisez cet opérateur logique pour associer plusieurs termes génériques à votre marque, au nom de votre entreprise ou à vos produits.

Utilisez par exemple ce champ pour indiquer votre nom de marque, au lieu de saisir plusieurs combinaisons de mots-clés contenant votre nom de marque dans le premier champ de mots-clés. Ainsi, toutes les publications contenant des mots-clés que vous avez saisis dans le premier champ de mots-clés sont combinées avec votre nom de marque (ou les combinaisons de votre nom de marque) que vous saisissez dans le champ ET CONTIENT LES MOTS-CLÉS.

Practice with the Trailhead Simulator /Exercice avec le simulateur Trailhead

Let’s see this in action as we use the Trailhead simulator to create a topic profile and keyword group for the NTO team. As a reminder, the Trailhead Simulator is different from a Trailhead Playground. The simulator doesn’t store your progress. /Appliquons ce que nous venons d’apprendre en utilisant le simulateur Trailhead afin de créer un profil de rubrique et un groupe de mots-clés pour l’équipe NTO. Pour rappel, le simulateur Trailhead est différent d’un Trailhead Playground. Le simulateur ne stocke pas votre progression.

If you close your browser, the simulation starts from the beginning each time you launch it. Use the navigation controls at the bottom of the simulator to get back to where you left off. /Si vous fermez votre navigateur, la simulation recommence depuis le début à chaque fois qu’elle est lancée. Utilisez les commandes de navigation situées en bas du simulateur pour revenir là où vous vous étiez arrêté.

For the best experience, view the Trailhead Simulator on a laptop or desktop computer. /Pour une expérience optimale, nous vous recommandons d’utiliser le simulateur Trailhead sur un ordinateur portable ou de bureau.

Also note that not everything is clickable in the simulator, just the steps that are laid out below. When you click in the wrong spot, highlighting shows you where to click. /Notez également que tous les éléments du simulateur ne sont pas cliquables : seuls ceux concernant les étapes décrites ci-dessous le sont. Lorsque vous cliquez au mauvais endroit, il vous est indiqué en surbrillance où cliquer.
Content Builder is highlighted in the simulator, while the rest of the screen is darkened to show you where to click next.

Add Topic Profiles /Ajout de profils de rubrique

  1. Launch the Trailhead Simulator and click Begin. /Lancez le simulateur Trailhead et cliquez sur Commencer.
  2. From the Social Studio App, click the Profile icon in the upper right corner, then select Admin. /Dans l’application Social Studio, cliquez sur l’icône de profil dans le coin supérieur droit, puis sélectionnez Administration.
  3. From the Admin page, click + Add New in Topic Profiles. /Dans la page Administration, cliquez sur + Ajouter nouveau dans Profils de rubrique.
  4. Under Create Topic Profile, type NTO Topic, then press Enter or Return. /Sous Créer un profil de rubrique, tapez Rubrique NTO, puis appuyez sur Entrée ou sur Retour.
  5. In the Keyword Group 1 field, type NTO Products, then press Enter or Return. /Dans le champ Groupe de mots-clés 1, saisissez Produits NTO, puis appuyez sur Entrée ou sur Retour.

To help you analyze the data that your topic profile returns, select a keyword group type from Competitor, Brand, or Industry. /Sélectionnez un type de groupe de mots-clés parmi Concurrent, Marque ou Secteur d’activité pour vous aider à analyser les données renvoyées par votre profil de rubrique.

  1. Click the Type dropdown field, then select Brand. /Cliquez sur la liste déroulante Type, puis sélectionnez Marque.

Next, we add keywords under Contains Keywords: /Ensuite, nous ajoutons des mots-clés sous Contient les mots-clés :

  1. Click + Add Keywords, then type NTO. Press Enter or Return. /Cliquez sur + Ajouter des mots-clés, puis tapez NTO. Appuyez sur Entrée ou sur Retour
  2. Click Done. /Cliquez sur Terminé.
  3. Follow these same steps to add Northern Trail. /Suivez ces mêmes étapes pour ajouter Northern Trail.

Then under And Contains Keywords: /Ensuite, sous Et contient les mots-clés :

  1. Click + Add Keywords, then type Hiking. Press Enter or Return. /Cliquez sur + Ajouter des mots-clés, puis tapez Randonnée. Appuyez sur Entrée ou sur Retour.
  2. Click Done. /Cliquez sur Terminé.
  3. Click +, then type Camping. Press Enter or Return. /Cliquez sur +, puis tapez Camping. Appuyez sur Entrée ou sur Retour.
  4. Click Done. /Cliquez sur Terminé.
  5. Now click Create Keyword Group. /Cliquez maintenant sur Créer un groupe de mots-clés.

Once a keyword group is completed, you can also add filters for languages, media types, and regions. Let’s practice these steps. /Une fois la création d’un groupe de mots-clés terminée, vous pouvez également ajouter des filtres pour les langues, les types de média et les régions. Exerçons-nous à suivre ces étapes.

  1. To add a language filter, click Languages. /Pour ajouter un filtre de langue, cliquez sur Langues.
  2. Deselect Select All. /Désélectionnez Tout sélectionner.

Next, select languages to include in the topic profile. /Ensuite, sélectionnez les langues à inclure dans le profil de rubrique.

  1. Select English and French. /Sélectionnez Anglais et Français.
  2. Click Save. /Cliquez sur Enregistrer.

Then select media types to include in the topic profile. /Sélectionnez ensuite les types de média à inclure dans le profil de rubrique.

  1. To add a media type filter, click Media Types. /Pour ajouter un filtre de type de média, cliquez sur Types de média.
  2. Deselect Aggregator and Buy/Sell. /Désélectionnez Agrégateur et Achat/vente.
  3. Click Save. /Cliquez sur Enregistrer.

Select geographic regions to include in the topic profile. /Sélectionnez les régions géographiques à inclure dans le profil de rubrique.

  1. Click Regions. /Cliquez sur Régions.
  2. Deselect Select All. /Désélectionnez Tout sélectionner.
  3. Select United States and United Kingdom. /Sélectionnez États-Unis et Royaume-Uni.
  4. Click Save. /Cliquez sur Enregistrer.

Finally, source groups can help fine tune your topic profiles by only displaying sites you want to include (or possibly exclude) from your results. /Enfin, les groupes sources peuvent vous permettre d’affiner vos profils de rubrique en affichant uniquement les sites que vous souhaitez inclure dans vos résultats (ou éventuellement exclure de ceux-ci)

To include or exclude feeds from specific sources, follow these steps. /Pour inclure ou exclure des fils de sources spécifiques, procédez comme suit : 

  1. Click Add/Remove Source Groups next to Source Groups. /Cliquez sur Ajouter/Supprimer des groupes sources en regard de Groupes sources.
  2. Select Facebook and then click Save. /Sélectionnez Facebook et Instagram, puis cliquez sur Enregistrer.
  3. Click Save Topic Profile. /Cliquez sur Enregistrer le profil de rubrique.

Note /Remarque

When you create a topic profile in a workspace, it’s shared to all users in that workspace. /Un profil de rubrique que vous créez dans un espace de travail est partagé avec tous les utilisateurs de ce dernier.

Great job, you’ve completed the simulation and are ready to add topic profiles! /Bon travail, vous avez terminé la simulation et êtes prêt à ajouter des profils de rubrique ! 

Optimize Topic Profiles /Optimisation des profils de rubrique

To get the most out of your created topic profiles, follow these tips. /Pour tirer le meilleur parti des profils de rubrique que vous avez créés, suivez les conseils suivants :

  • Refine your data. After you add keywords, validate your results to ensure the topic profile is relevant and minimize noise (off-topic posts). See how people are discussing your brand and modify your topic profile. /Affinez vos données. Après avoir ajouté des mots-clés, vérifiez vos résultats pour vous assurer que le profil de rubrique est pertinent et limiter les interférences (les publications hors sujet). Modifiez votre profil de rubrique en fonction de ce que les personnes disent de votre marque.
  • Enhance keyword groups with proximity. When entering a keyword, enter ~ before finalizing. Then to adjust the proximity, click ~0. Use the slider to set the proximity up to 20 words apart. For example, setting the proximity at 5 means that both keyword1 and keyword2 appear in the post within 5 words of each other. /Améliorez les groupes de mots-clés grâce à la proximité. Avant de finaliser la saisie d’un mot-clé, saisissez ~. Ensuite, cliquez sur ~0 pour ajuster la proximité. Utilisez le curseur pour définir la proximité jusqu’à 20 mots d’écart. Par exemple, si vous définissez la proximité sur 5, cela signifie que 5 mots au maximum séparent le mot-clé 1 du mot-clé 2 dans la publication.
  • Remove or modify generic keywords. If you use abbreviations or acronyms for keywords, you can get off-topic posts due to duplicate meanings. For example, instead of adding “IT” for information technology, add a modifier like “Healthcare IT” to specify the keyword. /Supprimez ou modifiez les mots-clés génériques. Si vous utilisez des abréviations ou des acronymes dans les mots-clés, vous risquez d’obtenir des publications hors sujet en raison de leurs différentes significations. Par exemple, au lieu d’ajouter simplement le mot-clé « TI » pour désigner les technologies de l’information, accolez-y un modificateur (comme dans « TI santé ») pour qu’il soit plus précis.
  • Reduce load times. Avoid long strings of keywords or using more than 60 keywords in a topic profile. Don’t use more than 30 ‘DOES NOT CONTAIN’ keywords in a topic profile. Avoid short, common keywords or exclusion words, such as “and” or “the” or “it.”/Réduisez les temps de chargement. Évitez les longues chaînes de mots-clés ou l’utilisation de plus de 60 mots-clés dans un profil de rubrique. N’utilisez pas plus de 30 mots-clés de type « NE CONTIENT PAS » dans un profil de rubrique. Évitez les mots-clés ou les mots d’exclusion courts et courants, tels que « et », « le » ou « cela »
  • Use source groups as needed. These are available at the tenant level of your account. Set the source groups to public to let everyone in the organization use them. /Utilisez les groupes sources selon vos besoins. Ceux-ci sont disponibles via le locataire de votre compte. Définissez les groupes sources sur Public pour permettre à tous les membres de l’organisation de les utiliser.
  • Consider filters. Refine the regions, languages, and media types. /Pensez aux filtres. Affinez les régions, les langues et les types de média.
  • Audit your topic profiles. Minimize the number of topic profiles and audit their use cases to avoid data duplication. If you create a topic profile for a limited use, consider ways to reuse it. Deactivate ones you no longer need. /Vérifiez vos profils de rubrique. Limitez le nombre de profils de rubrique et examinez leurs cas d’utilisation pour éviter la duplication des données. Si vous créez un profil de rubrique pour une utilisation limitée, réfléchissez à des moyens de le réutiliser. Désactivez ceux dont vous n’avez plus besoin

Now that you understand topic profiles, let’s get sentimental. In the next unit, we explore the sentiment model. /Maintenant que vous comprenez les profils de rubrique, il est temps de nous intéresser aux sentiments. En effet, l’unité suivante abordera le modèle de sentiment.

Resources /Ressources

Tune the Sentiment Model /Ajustement du modèle de sentiment

Learning Objectives /Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to: /Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Describe sentiment tuning. /Décrire ce qu’est l’ajustement de sentiment
  • Access your sentiment model. /Accéder à votre modèle de sentiment.
  • Tune your sentiment model. /Ajuster votre modèle de sentiment.

Sentiment Model in Social Studio /Modèle de sentiment dans Social Studio

Have you ever wondered how the public feels about your brand? Sentiment analysis, the process of categorizing words in posts, can help you understand public sentiment. /Vous êtes-vous déjà demandé comment le public perçoit votre marque ? L’analyse des sentiments, c’est-à-dire le processus de catégorisation des mots dans les messages, peut vous aider à comprendre les sentiments du public.

Social Studio has a scoring algorithm that processes posts to determine the overall sentiment. Sentiment can be tricky, however. Brand-specific considerations can make the default dictionary words and weights inaccurate. /Social Studio dispose d’un algorithme de score qui traite les publications pour déterminer le sentiment général. Cependant, le sentiment peut s’avérer complexe. Des considérations spécifiques à la marque peuvent rendre les mots du dictionnaire par défaut et les pondérations inexacts.

This is where sentiment tuning can help. Sentiment tuning is the process of adjusting the default dictionary in Social Studio to better fit your brand. Social Studio comes with an adjustable sentiment model to help you more accurately monitor and report on post sentiment. /C’est là que l’ajustement de sentiment peut aider. L’ajustement de sentiment est le processus d’ajustement du dictionnaire par défaut de Social Studio pour mieux s’adapter à votre marque. Social Studio est fourni avec un modèle de sentiment ajustable pour vous aider à surveiller et à générer des rapports plus précis sur le sentiment de la publication.

What Is Sentiment Analysis? /Qu’est-ce que l’analyse des sentiments ? 

Before learning how to tune your sentiment model, it is helpful to first understand how sentiment analysis works at a high level. /Avant d’apprendre comment ajuster votre modèle de sentiment, il est conseillé de comprendre d’abord le fonctionnement de l’analyse des sentiments à un niveau élevé.

  • As content comes in from the social web, Social Studio collects a tremendous amount of data, analyzing 3,000+ posts per second! /Étant donné que le contenu provient du Web social, Social Studio recueille une énorme quantité de données et analyse plus de 3000 publications par seconde !
  • The content is preprocessed through spam filters, language detection, and normalization. /Le contenu est prétraité via les filtres anti-spam, la détection de la langue, et la normalisation.
  • The sentiment engine evaluates the content and assigns a sentiment value. /Le moteur de sentiment évalue le contenu et attribue une valeur de sentiment.

So, How Does Sentiment Analysis Work? /Alors, comment fonctionne l’analyse des sentiments ?

An example post “The party was really great... until the electricity went out. :( No music, but we enjoyed the rest of the night by candlelight” is analyzed for breakdown, tokenizer, dictionary, intensifiers, and negators.

“The party was really great… until the electricity went out. 🙁 No music, but we enjoyed the rest of the night by candlelight.” /« La fête était vraiment géniale… jusqu’à la coupure d’électricité. 🙁 Pas de musique, mais nous avons profité du reste de la soirée à la lueur des bougies. » 

No and the frowning emoji 🙁 are assigned negative values, while the words really and great are assigned positive values. The sentiment engine calculates all the scores to determine an overall positive score and therefore a positive sentiment. /Pas et l’emoji triste 🙁 se voient attribuer des valeurs négatives, tandis que les mots vraiment et géniale se voient attribuer des valeurs positives. Le moteur de sentiment, en calculant l’ensemble des scores, détermine un score global positif et donc un sentiment positif.

Each word is assigned a weight, depending upon the part of speech or type of word. The score then determines how positive, neutral, or negative the sentiment is considered. /Chaque mot se voit attribuer une pondération, en fonction de la partie du discours ou du type de mot. Le score détermine ensuite dans quelle mesure le sentiment est positif, neutre ou négatif. 

Let’s take a closer look at the evaluation process. /Observons ce processus d’évaluation d’un peu plus près.

  1. Tokenizer—A white space tokenizer takes the first look at the content and breaks it down, creating a token each time it encounters a white space. /Générateur de jetons : un générateur de jetons d’espace blanc examine d’abord le contenu et le décompose, créant un jeton à chaque fois qu’il rencontre un espace blanc.
  2. Part of speech—Next, the sentence is dissected to identify how each word fits grammatically. This identification determines if words are sentiment bearing. /Partie du discours : ensuite, la phrase est disséquée pour identifier la fonction grammaticale de chaque mot. Cette identification détermine si les mots sont porteurs de sentiment.
  3. Dictionary—Social Studio uses its default sentiment dictionary that includes a predefined list of words. Those words are assigned weights, ranging from -1 to +1. As Social Studio ingests a sentence, it looks for matching words, analyzes the average sentiment for those matches, and assigns a sentiment classification: positive, neutral, or negative. /Dictionnaire : Social Studio utilise son dictionnaire de sentiment par défaut qui inclut une liste de mots prédéfinie. Ces mots se voient attribuer une pondération, variant de -1 à +1. Lorsque Social Studio ingère une phrase, il recherche les mots correspondants, analyse le sentiment moyen pour ces correspondances, et attribue une classification de sentiment : positif, neutre ou négatif.
  4. Intensifiers and negators—Social Studio also considers intensifiers and negators. Intensifiers, such as the word really, can weight a score even higher or lower. Negators, such as not, change whether a word is considered positive or negative. For example, “That meal was really not bad at all.” includes both an intensifier and negator that positively affects the sentiment weight of the word bad. /Intensificateurs et marqueurs de négation : Social Studio tient également compte des intensificateurs et des marqueurs de négation. Les intensificateurs, tels que le mot « vraiment » peuvent pondérer un score de manière à l’augmenter ou à le diminuer davantage. Les marqueurs de négation, tels que le mot « pas », modifient la manière dont un mot est considéré (positivement ou négativement). Par exemple, « ce plat n’était vraiment pas mauvais » comprend à la fois un intensificateur et un marqueur de négation qui affectent positivement la pondération du sentiment associé au mot « mauvais ».

Sentiment Analysis Isn’t Always Correct /L’analyse des sentiments n’est pas toujours correcte

Consider this example. The word sick is scored as negative because it most often refers to poor health. However, there are examples of sick used as a slang term to positively describe an outfit or experience (Einstein’s sneakers were sick!). Another example is the word cancer, which is often scored negatively. But in context of a medical breakthrough, cancer is more appropriately scored as neutral or even positive. /Prenons l’exemple suivant. Le mot « malade » a un score négatif car il fait le plus souvent référence à une mauvaise santé. Cependant, il existe des exemples où le mot « malade » est utilisé comme un terme d’argot pour décrire positivement une tenue ou une expérience (Einstein a des baskets de malade !). Un autre exemple est le mot « cancer », auquel il est souvent attribué un score négatif. Toutefois, dans le contexte d’une avancée médicale, « cancer » est noté de façon plus appropriée comme neutre, voire positif. 

Depending upon the context of your social posts, it’s important to review how the sentiment model is weighing keywords like these. Over time you can adjust this model to provide more accurate sentiment based on incoming posts. /En fonction du contexte de vos publications sociales, il est important d’examiner comment le modèle de sentiment évalue des mots-clés comme ceux-ci. Au fil du temps, vous pouvez ajuster ce modèle pour fournir un sentiment plus précis en fonction des publications entrantes. 

Note /rEMARQUE

In agreement with YouTube’s terms of service, YouTube content is not scored by machine learning sentiment in Social Studio. YouTube content is marked as “neutral” or unscored, but you can manually score sentiment. /En accord avec les conditions d’utilisation de YouTube, le contenu YouTube n’est pas évalué par l’apprentissage automatique sur le sentiment dans Social Studio. Le contenu YouTube est marqué comme « neutre » ou n’est pas évalué, mais vous pouvez marquer manuellement le sentiment.

Access and Tune Your Sentiment Model /Accès et ajustement de votre modèle de sentiment

To access and tune your sentiment model, you need to be a Social Studio super user or admin. If you’re not an administrator, that’s OK just know that you won’t see this page in your Social Studio application. Under the Sentiment Model section of Admin, you can view all feedback, starred, or non-starred posts. /Pour accéder à votre modèle de sentiment et l’ajuster, vous devez être un super utilisateur ou un administrateur de Social Studio. Vous n’êtes pas administrateur ? Aucun problème. Sachez simplement que vous ne verrez pas cette page dans votre application Social Studio. Dans la section Modèle de sentiment dans Administration, vous pouvez consulter l’ensemble des commentaires ainsi que les publications avec ou sans étoile.

Sentiment Model interface in Social Studio.

Feedback items are created when a Social Studio user evaluates a post in Engage and Analyze and manually adjusts the sentiment. /Les éléments de commentaires sont créés lorsqu’un utilisateur de Social Studio évalue une publication dans Engager et Analyser et ajuste manuellement le sentiment.

In the sentiment model, the list of feedback items shows the original sentiment weight, the post, and highlighted words indicating the phrases that are currently used in the sentiment model dictionary. You can also view the submitter’s feedback notes for greater insight into adjusting the sentiment model. /Dans le modèle de sentiment, la liste des éléments de commentaire indique la pondération du sentiment d’origine, la publication, et les mots soulignés indiquant les phrases actuellement utilisées dans le dictionnaire du modèle de sentiment. Vous pouvez également afficher les notes de commentaires de l’émetteur pour mieux comprendre l’ajustement du modèle de sentiment.

As an admin, you can do a few things to tune your sentiment model. /En tant qu’administrateur, vous pouvez prendre certaines mesures pour ajuster votre modèle de sentiment. 

Sentiment model admin screen with callouts for starred, highlighted words, and the manage model button.

(1) Star posts to use as the gold standard in the sentiment model.

As you review feedback items, look for trends—posts that you see often and are important to your business. If a feedback item meets both of those criteria, give it a gold star to add it to the sample set you use to customize your sentiment model. Starred posts are representative of the type of content relevant to your business and are important to score correctly. Accumulate at least 200 gold-starred items for a language before tuning the sentiment.

(1) Attribuez une étoile aux publications à utiliser comme norme de référence dans le modèle de sentiment.

Lorsque vous examinez les éléments de commentaires, recherchez les tendances, c’est à dire les publications que vous voyez souvent et qui sont importantes pour votre entreprise. Si un élément de commentaire répond à ces deux critères, attribuez-lui une étoile dorée pour l’ajouter à l’ensemble d’échantillons que vous utilisez pour personnaliser votre modèle de sentiment. Les publications avec une étoile sont représentatifs du type de contenu pertinent pour votre entreprise et sont importants pour obtenir un score correct. Accumulez au moins 200 éléments avec une étoile dorée par langue avant d’ajuster le sentiment.

(2) Review highlighted words.

Notice the highlighted words in the list of feedback items. Your sentiment model dictionary currently includes these words. Use this information to identify words to add or correct in your sentiment model.

(2) Examinez les mots soulignés.

Remarquez les mots soulignés dans la liste des éléments de commentaires. Votre dictionnaire de modèle de sentiment contient actuellement ces mots. Utilisez ces informations pour identifier les mots à ajouter ou à corriger dans votre modèle de sentiment.

(3) Manage the model.

When you’re comfortable with your gold starred posts, click Manage Model to see the current model with the percentage of starred posts in agreement. Your model includes precision and recall scores that are calculated for positive, neutral, and negative sentiments. You’re generally looking for an overall agreement with starred posts of around 79%.  

(3) Gérez le modèle.

Lorsque vous avez attribué une étoile dorée aux publications de votre choix, cliquez sur Gérer le modèle pour afficher le modèle actuel où figurera le pourcentage d’accord avec les publications étoilées. Votre modèle comprend des scores de précision et de rappel calculés pour les sentiments positifs, neutres et négatifs. En règle générale, il est souhaitable que le taux d’accord avec les publications étoilées soit d’environ 79 %.

Note /Remarque

Learn even more about sentiment analysis in the module, Artificial Intelligence for Social Media. /Pour en savoir plus sur l’analyse des sentiments, consultez le module Intelligence artificielle pour les réseaux sociaux.

Making the Most of Sentiment /Exploitation optimale des sentiments

As you’re working with your sentiment model, consider these tips for more accuracy. /Lorsque vous travaillez avec votre modèle de sentiment, tenez compte de ces conseils pour obtenir des résultats plus précis.

Sentiment Is Difficult to Measure /Les sentiments sont difficiles à mesurer

As we all know, humans don’t agree 100% of the time. If everyone taking this module, for example, reviewed 100 tweets and scored them for sentiment, we would only agree around 79% of the time. /Comme nous le savons tous, les humains ne sont pas d’accord 100 % du temps. Par exemple, si tous les utilisateurs qui suivent ce parcours examinaient 100 tweets et notaient les sentiments qu’ils expriment, ils ne seraient d’accord que dans 79 % des cas.

Keep that in mind when you’re scoring sentiment—don’t expect 100%; it doesn’t exist! Also keep in mind that Social Studio is analyzing sarcasm, irony, and multiple meanings—especially difficult with social media content. /Gardez cela à l’esprit lorsque vous attribuez un score à un sentiment. Ne vous attendez pas à obtenir 100 %, cela n’est pas possible ! Sachez également que Social Studio analyse le sarcasme, l’ironie, et les significations multiples, ce qui est particulièrement difficile avec le contenu des médias sociaux. 

Sentiment Is Only One Measure of Your Brand /Le sentiment n’est qu’une façon de mesurer de votre marque

Think about sentiment as one of many measures. You need multiple metrics to present the whole picture. Sentiment is a good metric but it’s not the only metric. /Considérez les sentiments comme une mesure parmi d’autres. Vous avez besoin de plusieurs mesures pour avoir une vision d’ensemble. Les sentiments sont une bonne mesure, mais ils ne sont pas la seule

For example, when you measure your physical fitness, your body weight is one of many factors to consider. /. Par exemple, lorsque vous mesurez votre forme physique, votre poids corporel est l’un des nombreux facteurs à considérer.

More Data Leads to Greater Accuracy /Un plus grand nombre de données entraîne une plus grande précision

The larger the quantity of data that you’re analyzing, the more confident you can feel that you’re picking up the trend. Be patient with this process and only adjust the model about every 6–12 months. /Plus la quantité de données que vous analysez est importante, plus vous vous sentirez que vous saisissez la tendance. Soyez patient lors de ce processus et ajustez le modèle tous les 6-12 mois.

If you adjust the sentiment model too often, it can cause your sentiment model to wander and affect the overall scoring of sentiment. /Si vous ajustez le modèle de sentiment trop souvent, cela peut faire dévier votre modèle de sentiment et affecter le score général du sentiment.

You’re All Set! /Et voilà !

You learned what Social Studio is and how to navigate around it. You understand how to manage workspaces and users. You learned about topic profiles and got familiar with the sentiment model. Give yourself a pat on the back! /Vous avez appris ce qu’est Social Studio et comment naviguer dans cette plate-forme. Vous avez compris comment gérer des espaces de travails et des utilisateurs. Vous avez découvert les profils de rubrique et vous vous êtes familiarisé avec le modèle de sentiment. Vous pouvez être fier de vous ! 

Resources /Ressources

Get Started with Social Studio/Premiers pas avec Social Studio

Learning Objectives/Objectifs de formation

After completing this unit, you’ll be able to: /Une fois cette unité terminée, vous pourrez :

  • Explain how social marketing and Social Studio can help your business./Expliquer comment le marketing social et Social Studio peuvent aider votre entreprise.
  • Learn the major features of Social Studio./Découvrir les principales fonctionnalités de Social Studio

Welcome to Social Studio/Bienvenue dans Social Studio

Today’s marketer knows that social media is the best place to build a strong brand, engage their community, and gather candid product feedback. Social channels provide you with a full view of the customer: sometimes it’s customer service complaints, sometimes it’s product praise, sometimes it’s an anecdote or story—it’s important for you to see these! /Le marketeur d’aujourd’hui sait que les réseaux sociaux sont le meilleur endroit pour construire une marque forte, interagir avec leur communauté et recueillir des commentaires sincères sur les produits. Les réseaux sociaux vous offrent une vue complète de la clientèle : qu’il s’agisse de plaintes du service client, d’éloges sur les produits, d’anecdotes ou d’histoires, il est important que vous les voyiez ! 

The need for timely responses from a social media manager adds more complexity: Because customers can engage directly with you on more than one highly visible social platform, they expect quick response turnaround. /Le besoin de réponses rapides de la part d’un responsable des réseaux sociaux rend les choses plus complexes : Étant donné que les clients peuvent interagir directement avec vous sur plusieurs plate-formes sociales très visibles, ils s’attendent à un délai de réponse rapide.

Social Studio helps you manage all of these challenges and demands. /Social Studio vous aide à gérer tous ces défis et ces exigences. 

With Social Studio, you can plan and schedule content among individuals and teams spread across geographical distances, brands, or departments. /Avec Social Studio, vous pouvez planifier et programmer du contenu entre des individus et des équipes qui couvrent différentes zones géographiques, marques ou services.

Plus, after you publish content, you can engage with your customers and compare your post’s performance with other content you published./De plus, après avoir publié du contenu, vous pouvez interagir avec vos clients et comparer les performances de votre publication avec d’autres contenus que vous avez publiés.

The Social Studio Publish interface with a Northern Trail Outfitters post about camping.

Follow the Leader /Suivez le guide

Let’s make it even simpler. Social Studio helps you listen to, track, and respond to your audience. It connects your in-house marketing, sales, and services teams to your customers through popular social channels. /Simplifions encore les choses. Social Studio vous aide à écouter, suivre et répondre à votre audience. Il connecte vos équipes internes de marketing, de vente et de services à vos clients via des réseaux sociaux populaires. 

Check out this video for a quick overview of Social Studio. /Regardez cette vidéo pour un aperçu rapide de Social Studio.

Social Studio Actions /Actions Social Studio

With Social Studio you can: /Avec Social Studio, vous pouvez :

Configure workspaces to quickly organize teams by region—either across the world, country, or down the street—and organize workspaces by brand or business function. You can use workspaces to promote collaboration for campaigns, content creation, and publishing./Configurer des espaces de travail pour organiser rapidement des équipes par région, que ce soit dans le monde entier, dans un pays ou dans un quartier, et organiser des espaces de travail par marque ou activité commerciale. Vous pouvez utiliser des espaces de travail afin de promouvoir la collaboration pour les campagnes, la création de contenus et la publication.

Schedule and design content on workspace calendars. You can manage your future and past content calendar with fully featured planning and scheduling tools designed for teams./Planifier et concevoir du contenu sur les calendriers d’espace de travail. Vous pouvez gérer le calendrier de vos contenus passés et futurs à l’aide d’outils de planification complets conçus pour le travail en équipe.

Create social content tailored to specific networks using our intelligent social network platform that goes beyond just a text entry box. Attach images or video for more impact./Créer des contenus sociaux adaptés à des réseaux spécifiques en utilisant notre plate-forme intelligente dédiée aux réseaux sociaux, offrant des fonctionnalités allant bien au-delà de la simple saisie de texte. Pour plus d’impact, joignez des images ou des vidéos.

Preview and approve content before going live using easy-to-create customized approval rules. Approval rules protect your brand integrity and ensure a consistent voice. Notifications for approvers appear in Social Studio and by email. If you’re logged in and using Social Studio Mobile, notifications appear as push notifications./Prévisualiser et approuver les contenus avant de les publier en créant aisément et en utilisant des règles d’approbation personnalisées. Les règles d’approbation protègent l’intégrité de votre marque et garantissent un message cohérent. Des notifications pour les approbateurs sont affichées dans Social Studio et sont envoyées par e-mail. Si vous utilisez et êtes connecté à Social Studio Mobile, des notifications automatiques apparaissent.

Engage and respond to your social audience and focus on the changing content. You can use shortcuts and bulk actions aligning objectives, teams, and permissions with other content goals./Interagir avec et répondre à votre audience sociale et examiner les modifications des contenus. Vous pouvez utiliser des raccourcis et des actions en masse pour aligner les objectifs, les équipes et les autorisations avec d’autres objectifs de contenu.

Automate common actions and processes for classifying, reporting, and routing content using macros./Automatiser les actions et les processus courants de classement, de génération de rapports et d’acheminement de contenus à l’aide de macros

This table includes a list of the major features and tasks within the Social Studio platform./Ce tableau comprend une liste des principales fonctionnalités et tâches de la plateforme Social Studio.

Social Studio ComponentDescription
Composant Social StudioDescription
AdminManage administrative functions.

Add and manage users, topic profiles, social accounts, and macros. Connect existing Salesforce Service Cloud and Marketing Cloud accounts for integration to Service Cloud and Marketing Cloud.
AdministrateurGérez les fonctions administratives.

Ajoutez et gérez des utilisateurs, des profils de rubriques, des comptes sociaux, et des macros. Connectez les comptes Salesforce Service Cloud et Marketing Cloud existants pour les intégrer à Service Cloud et Marketing Cloud.
PublishStart conversations.

Publish enables you to create and publish content to one or more social accounts, across channels, in near real time, or scheduled to post later.
PublierEntamez des conversations.

Publier vous permet de créer et de publier des contenus sur un ou plusieurs comptes sociaux, sur tous les canaux, en temps quasi réel ou planifiés pour une publication ultérieure
.
EngageParticipate and manage conversations.

Engage allows you to moderate and join conversations started with the content created using Publish. Use classification and workflow controls to manage any scale of social engagement, enabling more complex use cases such as Social Customer Service and lead generation.
EngagerParticipez et gérez des conversations.

Engager vous permet de modérer et de participer à des conversations sur les contenus créés à l’aide de Publier. Les contrôles de classification et de workflow vous permettent de gérer des interactions sociales de toutes envergures. Cela permet la prise en charge de cas d’utilisation plus complexes, comme le Service client social et la génération de pistes.
AnalyzeUnderstand conversations.

Use Analyze to monitor multiple social accounts and topic profiles, discussions from owned social accounts, and broader social news. Create custom dashboards for sharing.
AnalyserComprenez les conversations.

Utilisez Analyser pour surveiller plusieurs comptes sociaux et profils de rubrique, plusieurs discussions provenant de comptes sociaux individuels, et des actualités sociales globales. Créez des tableaux de bord personnalisés pour le partage
Einstein VisionClassify images with data.

Use artificial intelligence to automatically classify incoming images. Einstein can classify the images by logo, scene, food, and object. The data returned provides deeper insights on what is important and being discussed about your brand.
Einstein VisionClassez les images avec des données.

Utilisez l’intelligence artificielle pour classer automatiquement les images entrantes. Einstein peut classer les images par logo, lieu, nourriture, et objet. Les données renvoyées peuvent révéler des connaissances approfondies sur les thèmes importants et les discussions relatives à votre marque.

Overall Social Studio is a one-stop solution allowing you to manage, schedule, create, and monitor posts. So let’s get you ready to start benefiting from these features! In the next unit, we explore Social Studio navigation and how to administer user roles and permission. /Pour résumer, Social Studio est une solution unique qui vous permet de gérer, planifier, créer et surveiller des publications. Commencez à bénéficier de ces fonctionnalités dès maintenant ! Dans l’unité suivante, nous découvrirons la navigation dans Social Studio et l’administration de rôles utilisateur et d’autorisations. 

Resources /Ressources